bienfaits du sport pour le coeur

Pensez-vous être capable de passer trente minutes par jour à faire de l’exercice ? Ou peut-être deux ou trois intervalles de 10 à 15 minutes par jour ? Eh bien, si vous êtes capable de pratiquer ce rythme cinq fois par semaine, vous aurez respecté les recommandations de l’American Heart Association pour maintenir un cœur sain.

Bien que cela semble compliqué, effectuer 150 minutes par semaine d’exercice modéré ou 75 minutes par semaine d’exercice vigoureux, n’est pas si difficile. Et les avantages sont énormes. 

Nous vous recommandons de vous rendre sur Eurochorus si vous souhaitez en savoir plus sur comment garder votre cœur en bonne santé.

Pour une vie saine, bougez

Même si nous savons tous combien il est important de faire de l’exercice, le mettre en pratique est une autre affaire. Mais les preuves scientifiques sont claires : le mode de vie sédentaire est un facteur de risque cardiovasculaire. L’obésité et le surpoids favorisent également l’apparition de problèmes cardiaques, l’hypertension artérielle, les crises cardiaques, le diabète et certains types de cancer.

Lorsque nous faisons de l’exercice et que nous parvenons à perdre du poids, nous améliorons non seulement notre santé, mais nous réduisons également les risques de développer ces maladies. Et l’activité physique a beaucoup à voir avec tout cela. Parce que la pratique de l’exercice physique, associée à une alimentation variée et équilibrée, est ce qui nous aide à contrôler notre poids et à nous maintenir en forme et en bonne santé à tout âge.

sport bon pour le coeur

Pourquoi faire du sport est bon pour le cœur ?

Sans aucun doute, la pratique de l’exercice physique profite à notre corps. Mais évidemment, cela n’aura pas le même effet de courir un jour par an que de se promener régulièrement. Et c’est précisément cette durée, cette intensité et cette périodicité qui vont provoquer une réponse adaptative de notre organisme, et plus précisément de notre cœur. L’important est la régularité, et plus vous faites d’exercice, mieux c’est. Des recherches récentes ont montré que de petites quantités d’exercice, même à rythme modéré, peuvent réduire le risque cardiovasculaire.

Tous les sports n’ont cependant pas le même effet. Alors que les exercices d’anaérobies, tels que la musculation, augmentent la force musculaire à court terme, les exercices d’aérobies, tels que la natation, l’athlétisme, le vélo ou la marche, profitent davantage à notre cœur. Parce que les exercices d’aérobies améliorent la consommation d’oxygène par le corps. Ce type d’exercice nécessite à minima une intensité modérée, qui contribue à augmenter la résistance du système cardiovasculaire.

Avantages de l’exercice pour le cœur

1. Il renforce et augmente l’épaisseur du myocarde : lors de l’exercice, le muscle cardiaque est renforcé et devient plus grand, la fibre cardiaque du myocarde est augmentée. De cette façon, vous pouvez pomper plus de sang dans le corps et plus efficacement.

2. Il réduit la fréquence cardiaque au repos.

3. Il améliore la santé du système cardiovasculaire : l’exercice stimule la croissance des capillaires, petits vaisseaux sanguins, dans le muscle. De quoi le rendre plus efficace lors de l’apport d’oxygène au muscle.

4. Il réduit le risque de maladies cardiovasculaires : les personnes qui s’entraînent et font régulièrement de l’exercice ont moins de risques de développer des problèmes cardiaques et des maladies cardiovasculaires.

5. Il aide à maintenir un poids adéquat : combiné à une alimentation saine, l’exercice améliore l’efficacité de la dépense calorique de notre corps, ce qui facilite la perte et le maintien du poids. Il augmente également le taux de métabolisme basal (les calories que nous brûlons au repos), réduit l’appétit et aide à diminuer la graisse corporelle.

6. Il réduit le risque d’AVC : 40 minutes d’exercice aérobie d’intensité modérée à vigoureuse trois ou quatre fois par semaine sont recommandées pour réduire le risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral.

7. Il contrôle l’hypertension artérielle : il contribue à améliorer la circulation sanguine et à réduire la pression artérielle, ainsi qu’à éliminer les déchets métaboliques gênants des muscles tels que l’acide lactique.

8. Il augmente le nombre de globules rouges dans le corps, pour faciliter le transport de l’oxygène vers toutes les parties du corps.

9. Il réduit l’inflammation générale qui empêche l’artériosclérose, la principale cause de maladie coronarienne.

10. Il augmente la capacité pulmonaire : les muscles impliqués dans la respiration sont renforcés.