humidificateur bien-être

L’électricité statique dans vos cheveux ou les étincelles qui jaillissent lorsque vous touchez quelqu’un ou quelque chose en hiver sont des signes évidents que l’air de votre maison est trop sec.

L’achat d’un humidificateur est la meilleure solution pour améliorer la qualité de l’air intérieur et votre respiration.

Lorsque l’air est sec, votre système respiratoire est affecté. Même si vous n’avez aucun problème médical, votre corps peut souffrir. Votre peau et vos voies nasales deviennent sèches, jusqu’à vos poumons. Vous pouvez vous réveiller avec la bouche sèche et commencer à tousser sans raison.

L’Agence pour la protection de l’environnement recommande de maintenir le taux d’humidité de votre maison entre 40 et 60 %. Elle suggère également d’utiliser de l’eau filtrée dans les humidificateurs, si possible, pour éviter de propager dans l’air les minéraux et les micro-organismes que l’eau non filtrée pourrait contenir. Évitez ainsi des maladies, et aidez votre organisme à se sentir bien continuellement.

Quand faut-il utiliser un humidificateur ?

L’air sec peut causer des dégâts au nez et aux poumons.

L’utilisation d’un humidificateur d’air peut soulager :

  • L’écoulement nasal chronique
  • Les symptômes du rhume des foins
  • Les saignements de nez
  • Les poussées d’asthme et d’allergies
  • La congestion des sinus
  • Gorge sèche

Les symptômes du rhume des foins.

  • Les saignements de nez
  • Les poussées d’asthme et d’allergies
  • La congestion des sinus
  • Gorge sèche
hygrometre pour la maison

Quels sont les différents type d’humidificateur ?

●       Humidificateur central : cet humidificateur est intégré directement dans le système de chauffage et de climatisation de votre maison et peut contrôler le niveau d’humidité dans toute la maison.

●       Évaporateurs : ce type d’humidificateur diffuse l’humidité à travers un filtre humidifié. Les ventilateurs envoient ainsi l’humidité dans la pièce.

●       Humidificateur à turbine : ces humidificateurs créent une brume fraîche qui est poussée dans la pièce par des disques qui tournent à grande vitesse.

●       Vaporisateur à vapeur : cette option électrique chauffe l’eau et la refroidit avant d’évacuer la vapeur d’eau dans la pièce. Les vaporisateurs peuvent être déplacés d’une pièce à l’autre.

●       Humidificateur à ultrasons : comme un humidificateur à turbine, cet humidificateur répand une brume fraîche dans la pièce par le biais de vibrations ultrasoniques.

Comment tirer le meilleur parti de votre humidificateur

Vous devez surveiller votre humidificateur pour vous assurer qu’il est propre et en bon état de fonctionnement. Essayez de suivre ces trois étapes pour préserver votre appareil et votre santé :

Rafraîchissez l’eau : les humidificateurs d’air peuvent utiliser jusqu’à 4 litres d’eau par jour, et vous devez changer l’eau pour éviter le développement des moisissures et bactéries dans l’eau stagnante. Lavez également les réservoirs et les systèmes de filtration tous les deux ou trois jours.

Changez votre filtre : si vous avez un humidificateur central, changez le filtre au moins aussi souvent que le recommande le fabricant et au minimum une fois par mois.

Vérifiez le niveau d’humidité : vérifiez le taux d’hygrométrie de votre maison tous les deux ou trois jours, car un taux d’humidité trop élevé peut également causer des problèmes pulmonaires. Un taux d’humidité élevé dans l’air peut déclencher des allergies et de l’asthme, ainsi que favoriser la croissance de moisissures, de bactéries, de champignons et d’acariens.

Pensez à acheter un hygromètre qui mesurera constamment le taux d’humidité de votre maison.