prothèse dentaire

Après avoir subi un choc ou une dévitalisation, une dent nécessite parfois d’être remplacée par une prothèse dentaire, soit par souci esthétique, soit pour permettre au patient de conserver toutes les fonctionnalités masticatrices de sa dentition. Si les dégâts ne sont que peu importants, le praticien peut lui proposer une solution intermédiaire qui assurera les mêmes fonctions tout en nécessitant une intervention moindre.

Il existe également des prothèses amovibles qui permettent notamment au patient de pouvoir prendre soin plus facilement de sa prothèse. Le chirurgien dentiste peut donc adapter ses prescriptions aux caractéristiques de son patient, passé médical, configuration de la mâchoire mais aussi ressources financières. En effet, une prothèse dentaire peut coûter très cher, surtout dans le cas d’appareils complets. Présentation.

La couronne dentaire, une prothèse basique

En cas de dent gravement fracturée ou de carie importante nécessitant une dévitalisation, le dentiste peut proposer à son patient de poser une couronne artificielle directement sur la dent en question. Il peut aussi fixer un implant sur la gencive pour fixer cette couronne si la dent est trop endommagée pour être limée. La couronne dentaire est une prothèse simple, nécessitant une intervention minime mais très efficace pour harmoniser la dentition.

Les couronnes dentaires sont généralement en métal lorsqu’elles sont ajustées sur des dents du fond de la mâchoire. Par souci esthétique, les dents visibles seront remplacées par des couronnes en céramique, pour plus de discrétion. Néanmoins, ces couronnes sont jusqu’à trois fois plus cher ! On estime généralement qu’une couronne métallique coûte entre 350 et 500 euros tandis que le prix d’une couronne en céramique s’élève parfois jusqu’à 1500 euros. Visitez donc ledabelle.com pour profiter de conseils, de bons plans et de tarifs attractifs !

prix prothèse dentaire

Bridges, onlays et inlays, des techniques de dentisterie plus spécifiques

Pour les patients souffrant de plusieurs dents dévitalisées et contiguës, ou encore pour ceux dont la configuration de la dentition ne permet pas la pose d’une couronne, il est plutôt recommandé de poser un bridge. Après avoir meulé les dents adjacentes pour préparer la pose, le dentiste peut fixer le bridge qui permettra au patient de retrouver ses possibilités de mastication initiales. Son prix est très variable en fonction de la nature de l’intervention mais il varie entre 800 et 1500 euros.

Pour les petites caries qui ne nécessitent pas de dévitalisation, la pose d’un onlay permet de bénéficier d’un résultat esthétique probant tout en limitant le coût de l’intervention. Son cousin, le inlay, est plutôt destiné à remplacer les plombages en garantissant un résultat plus discret pour un coût intéressant. Le prix d’une prothèse dentaire comme l’onlay ou l’inlay est en effet compris entre 125 et 800 euros, selon, là encore, la nature de l’intervention ou le choix du matériau.

Une prothèse dentaire amovible complète ou partielle

Si plusieurs dents du patient sont manquantes, il peut être intéressant de poser une prothèse dentaire amovible partielle en métal pour permettre un entretien plus aisé et un confort accru. A partir d’une empreinte réalisée par ses soins, le dentiste conçoit une prothèse, souvent en alliage de cobalt et de chrome, qui s’adaptera parfaitement à la configuration de la bouche du patient, lui facilitant la mastication tout en limitant l’impact esthétique de l’intervention.

Si toutes la dentition du patient est absente, il sera alors indispensable de préparer la pose d’une prothèse dentaire amovible complète. Le maintien de la prothèse est assuré par succion mais peut également être renforcé par l’installation de clips ou d’implants dans les gencives. Le prix de ce type d’intervention varie entre 1200 et 2500 euros tandis que la pose d’une prothèse partielle sera fonction du nombre de dents à remplacer.