Peu touchée par la pandémie, la Mauritanie a déclaré le 22 avril dernier qu’elle ne comptait plus aucun cas de Covid-19. Mais ce mercredi, le ministère de la santé a annoncé la détection d’un nouveau cas de coronavirus dans le pays.

La Mauritanie en a-t-elle fini avec le Covid-19 ? Le mercredi 22 avril dernier, le pays a indiqué qu’il ne comptait plus de cas de coronavirus. Selon les autorités sanitaires nationales, il y a eu seulement 7 cas confirmés (4 femmes et 3 hommes) depuis l’annonce de la maladie, dont six personnes guéries et un décès. Cependant, elles ont recensé 752 personnes confinées sur l’ensemble du territoire national. Ce chiffre a régulièrement baissé. Mardi, le ministère de la santé a indiqué que les tests effectués pour l’ensemble des personnes mises en quarantaine à Nouakchott et à l’intérieur du pays se sont tous avérés négatifs au covid-19.

Un nouveau cas, mais pas de raison de s’inquiéter

Alors que le Covid-19 semblait totalement vaincu en Mauritanie, le directeur de la santé publique au ministère de la santé, Dr Sidi Ould Zehaf a annoncé ce mercredi la détection d’un nouveau cas du coronavirus dans le pays. Il s’agit d’une étrangère âgée de 68 ans. Le directeur général a précisé qu’après confirmation du test positif, la femme a été transférée au centre d’isolement. Tandis qu’elle reçoit les soins nécessaires, le ministère a engagé une opération de recherche des personnes qui ont eu des contacts avec elle en vue de les soumettre aux tests et de prendre les mesures qui s’imposent.

Malgré ce nouveau cas, Nouakchott affirme que la situation est largement sous contrôle. La Mauritanie a même commencé son déconfinement avec Kaédi, la première ville à sortir de son isolement. Le gouvernement s’emploie actuellement à renforcer le contrôle épidémiologique dans toutes les formations sanitaires, les villes et les villages. Aussi, les dispositifs de prévention adoptés pour prévenir la propagation du coronavirus sont maintenus.

La Mauritanie a su s’unir contre le Covid-19

Si la Mauritanie a réussi à vaincre le Covid-19 c’est grâce à une réponse très rapide de l’État et à la mobilisation des fils et filles du pays. Dès le premier cas détecté, le gouvernement a fermé les frontières du pays, les écoles, les restaurants et les marchés, interdit les rassemblements et instauré un couvre-feu nocturne. Les déplacements entre les différentes régions du pays ont également été interdits. Le président Mohamed Ould Ghazouani avait en outre mis en place un fonds national de solidarité, alimenté par les patrons mauritaniens.

Parmi eux figure le milliardaire Mohamed Ould Bouamatou, qui a fait un don d’un milliard d’Ouguiyas (2,6 millions de dollars). Ce fonds a servi à l’acquisition de médicaments, l’appui à des milliers de familles pauvres, la prise en charge par l’État des taxes douanières ou encore le soutien aux importations de denrées de première nécessité. C’est cette mobilisation générale des Mauritaniens, appuyée par les aides des institutions financières internationales, qui a permis de tenir jusqu’ici à distance le coronavirus.