L’assurance maladie obligatoire ou la Sécurité sociale ne couvre qu’une part des dépenses en santé. Le reste est entièrement à votre charge. Vous pouvez bénéficier d’un remboursement des frais non pris en charge par la Sécurité sociale et optimiser, ainsi, votre budget santé, en souscrivant à une mutuelle santé.

L’assurance maladie obligatoire

Les travailleurs sont soumis au régime général de la Sécurité sociale et doivent, de ce fait, verser une cotisation. le montant de la contribution est fixé suivant le niveau de revenu perçu par le salarié. L’assurance maladie obligatoire ne couvre à 100 % que les soins et les actes médicaux relatifs à l’Affection de longue durée (ALD) et la grossesse. Les autres dépenses en santé ne sont remboursées qu’à hauteur de 70 %. Les 30 % qui restent, appelés « ticket modérateur », sont entièrement à la charge du concerné.

Par ailleurs, la prise en charge de la Sécurité sociale est limitée aux :

  • Consultations médicales au cabinet du médecin ou à distance (téléconsultations),
  • Frais d’hospitalisations dans un établissement public ou privé conventionné,
  • Achats de médicaments sur ordonnance du médecin traitant en pharmacie,
  • Frais de transport pour accéder aux soins médicaux: déplacements en transport en commun pour aller à l’hôpital dans le cadre d’un parcours de soin spécifique, pour un contrôle réglementaire ou des examens spécifiques. La Sécurité sociale rembourse les frais de transport pour le patient et l’accompagnateur si le concerné a besoin d’une assistance,
  • Soins en cure thermale sous prescription du médecin traitant,
  • Achats de lunettes et de lentilles,
  • Soins dentaires, prothèses dentaires, orthodontie sous des conditions particulières.

Cette couverture est octroyée sous les conditions suivantes :

  • Soins et traitements prescrits par le médecin traitant,
  • Disposer d’une Carte Vitale,
  • Transmission de la feuille de soin (au format papier ou électronique) et de l’ordonnance à la Sécurité sociale,
  • Consultations aux tarifs conventionnés ou sous accord préalable.

Ainsi, la Sécurité Sociale ne rembourse pas la totalité des consultations et des actes médicaux. Une grande part des dépenses de santé restent à votre charge.

Une complémentaire santé pour un meilleur remboursement des soins médicaux

Souscrire à une complémentaire santé (ou mutuelle santé) n’est pas une obligation. Cette décision appartient à chacun. Cela s’avère indispensable pour optimiser votre budget santé notamment si vous avez des besoins de santé spécifiques.

La mutuelle santé prévoit le remboursement des frais qui ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale et intègre notamment les garanties de base suivantes :

  • Ticket modérateur pour les consultations médicales,
  • Les frais d’hospitalisation,
  • L’achat de médicaments,
  • Les analyses médicales et les radiographies,
  • La part des dépenses en soins dentaires et optiques qui ne sont pas remboursées par l’assurance maladie obligatoire,
  • Les achats d’équipements et matériels médicaux dont les lunettes, les lentilles, les prothèses et les implants dentaires ainsi que le matériel orthopédique.

Les mutuelles proposent des garanties supplémentaires pour accommoder davantage les assurés et répondre au mieux aux besoins spécifiques de chacun.

Les prestations additionnelles comprennent généralement :

  • Les systèmes de paiement en tiers payant,
  • La prévention : vaccins, les conseils de bien-être, sports, les conseils en nutrition, etc.,
  • Les consultations et les traitements en médecines douces et médecines non conventionnelle (ostéopathie, naturopathie, acupuncture, homéopathie, phytothérapie…),
  • Les services d’aides et assistances à domicile (garde d’enfant, ménage, etc.) indispensables avant, pendant ou après l’hospitalisation,
  • Le deuxième avis médical,
  • Et bien d’autres services.

Les contrats de mutuelle santé intégrant des prestations étendues sont plus coûteux mais s’avère avantageux aussi bien d’un point de vue pratique que financier. Ces offres sont notamment destinées aux personnes qui éprouvent des besoins importants en soins et en traitements médicaux spécialisés.