infirmier à domicile

Les aléas de la vie font que vous pourriez avoir besoin qu’un infirmier vienne à votre domicile. Comme tout acte médical sa venue peut être en partie ou intégralement prise en charge. Selon les professionnels et les organismes, le remboursement peut être différent.

Dans quelles circonstances un infirmier se rend à mon domicile ?

Grossesse, accident, soins de personnes âgées, maladie chronique… L’infirmier à domicile intervient quand le patient ne peut faire ses soins en autonomie. Son intervention vous évite une possible hospitalisation et vous offre le confort de rester chez vous pendant toute la durée de vos soins.

L’infirmier intervient généralement pour dispenser des actes d’infirmerie classiques comme les pansements ou les injections. Il pourra également se déplacer pour prodiguer des actes plus complexes ou des soins d’hygiène et de confort.

Comment bénéficier de soins infirmiers à domicile ?

Tout le monde ne peut pas faire appel à un infirmier à domicile. Pour en bénéficier, il vous faudra une prescription médicale. Ce document détaille la nature des soins à effectuer ainsi que leur fréquence.

Une fois en possession de votre prescription, vous pouvez faire appel à un service de soins infirmier à domicile (SSIAD), un centre de santé infirmier ou un infirmier libéral. Peu importe la structure choisie, elle interviendra aussi longtemps que votre prescription le mentionne. En revanche leur coût peut différer, leur remboursement également.

remboursement infirmier

Vais-je être remboursé de mes soins à domicile ?

Comme mentionné précédemment, votre taux de remboursement va dépendre de la structure qui interviendra à votre domicile.

Les services de soins infirmiers à domicile

Les SSIAD sont réservés aux personnes de plus de 60 ans, aux individus en perte d’autonomie, aux personnes handicapées ou aux individus souffrants d’une maladie chronique. L’intervention d’un infirmier de ce type de centre est totalement remboursée par la sécurité sociale. De plus, vous n’avez aucun frais à avancer.

Les centres de santé infirmier

Cette fois-ci, n’importe qui peut faire appel à ces centres. En revanche, son remboursement ne se passe pas exactement de la même manière. Ici, la sécurité sociale vous remboursera à hauteur de son taux de remboursement pour ce type d’acte médical. Vous pouvez retrouver ce taux de remboursement sur Selectra.info. Le reste devra être pris en charge par votre mutuelle. Si vous souffrez d’une affection longue durée, la sécurité sociale remboursera vos soins intégralement. Vous n’aurez pas à avancer l’intégralité des frais car les centres de santé infirmier pratiquent le tiers payant.

Les infirmiers libéraux

Avant de devenir infirmier libéral, ce professionnel de la santé a dû pratiquer son métier au moins deux ans dans un service hospitalier. Vous pouvez en apprendre plus sur ce métier en lisant le guide pratique d’Ameli à ce sujet.

Il existe des infirmiers conventionnés, dont les tarifs sont pris en charge à hauteur de 60 % par la sécurité sociale. Et d’autres, non conventionnés qui appliquent des dépassements d’honoraires. Dans le cas d’un professionnel conventionné, le reste à charge devrait être pris en charge par votre mutuelle. À l’inverse, rapprochez-vous de votre complémentaire pour connaître son taux de remboursement pour ce type de soins.