piqûre de moustique

Lorsque les beaux jours arrivent, les moustiques font leur retour. Reconnaissables au bruit agaçant émis par le battement de leurs ailes, les moustiques sont redoutés pour leurs piqûres qui gonflent et démangent. Heureusement, il existe plusieurs astuces pour soulager naturellement une piqûre de moustique.

Huiles essentielles pour soulager une piqûre de moustique

Il existe plusieurs huiles essentielles qui peuvent être utilisées pour soulager naturellement une piqûre de moustique. La plus connue est sans aucun doute l’huile essentielle de lavande (Lavandula angustifolia) qui procure un effet apaisant immédiat grâce à son action anti-inflammatoire. L’huile essentielle de menthe poivrée peut également être un allié précieux grâce à son action analgésique pour soulager les douleurs légères.

En pratique : 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de lavande suffisent pour apaiser une piqûre de moustique. Des précautions doivent être prises lors de l’utilisation des huiles essentielles, car elles concentrent de nombreuses substances actives. Une dilution dans une huile végétale peut être recommandée avant application sur la peau, voire indispensable dans certains cas. Au moindre doute, l’avis d’un spécialiste est nécessaire.

Feuilles de plantain pour soulager naturellement une piqûre

La nature regorge de remèdes pour soulager les piqûres de moustiques. Le plantain (Plantago Lanceolata) est un deuxième bon exemple. C’est une plante herbacée souvent considérée comme une « mauvaise herbe », car elle a la mauvaise habitude de coloniser les jardins. Du point de vue des phytothérapeutes, cependant, le plantain est un allié précieux. Ses feuilles ont des propriétés antihistaminiques et anti-inflammatoires idéales pour apaiser les piqûres d’insectes (moustiques, abeilles, frelons, guêpes, taons, etc.).

En pratique : le plantain est une « mauvaise herbe » facilement reconnaissable. Disposées autour d’un axe central, ses feuilles ont la forme d’une oreille de lapin. Lorsqu’ils sont froissés, un jus à l’odeur de sous-bois se dégage. C’est précisément ce jus qui aide à soulager les piqûres de moustiques. Il suffit d’appliquer les feuilles comme une compresse pour profiter de ses bienfaits.

feuille de plantain

Bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est cette fameuse poudre blanche qui peut être utilisée dans différentes situations du quotidien : cuisson des légumes, attendrissement des viandes, aération des gâteaux, blanchiment des dents… Il s’est également avéré efficace pour apaiser les démangeaisons liées aux piqûres de moustiques.

En pratique : il suffit de mélanger trois doses de bicarbonate de soude avec une dose d’eau. La pâte obtenue peut être appliquée directement ou avec un chiffon sur la morsure.

Vinaigre

Si vous grattez beaucoup un bouton anti-moustique, il peut se transformer en une légère plaie sur la peau. Le vinaigre est alors le remède idéal de la grand-mère. Il peut désinfecter la plaie, calmer les démangeaisons et faciliter la cicatrisation.

En pratique : il suffit d’appliquer le vinaigre pur sur la morsure à l’aide d’une compresse ou d’un chiffon imbibé.

Chaud ou froid afin de soulager naturellement des piqûres de moustiques

Voici une cinquième idée intelligente pour soulager les piqûres de moustiques : appliquez de la chaleur ou du froid sur la zone touchée. Cette technique est couramment utilisée pour apaiser les coups, mais est également très efficace en cas de piqûres d’insectes.

Utilisation : Pour la technique « à froid », remplissez un gant de toilette de glaçons et appliquez-le sur la zone affectée. Pour la technique « chaude », faites tremper le gant de toilette dans de l’eau chaude et appliquez-le sur la morsure.