enlever un grain de beauté

Les techniques de chirurgie esthétique permettent aujourd’hui d’intervenir sur un grand nombre de problématiques. Du nez aquilin aux bourrelets disgracieux en passant par une refonte totale du visage, il est désormais possible de changer drastiquement son apparence. Pourtant, certaines techniques auparavant jugées efficaces et sans risques font aujourd’hui débat. Se faire retirer un grain de beauté au laser est notamment déconseillé par un grand nombre de spécialistes.

Utilisée depuis plus de 25 ans dans certains pays, cette technique était particulièrement appréciée car elle laissait un minimum de cicatrices au cours de l’opération. Le goût pour les techniques d’avant-garde des médecins et le exigences esthétiques toujours plus élevées des patients ont donc permis l’expansion de cette technique. Aujourd’hui, il est fortement déconseillé d’en user. Voici pourquoi.

Le grain de beauté, c’est quoi ?

Le grain de beauté, ou nævus, est un amas de cellules pigmentaires qui contiennent la fameuse mélanine, impliquée notamment dans le processus de pigmentation de la peau. La plupart du temps, ces grains se développent dès la naissance mais leur taille et leur importance peuvent largement varier au cours de la vie de l’individu. Leurs formes et couleurs suivent également la même évolution et on conseille de les faire analyser régulièrement par un dermatologue.

En effet, le grain de beauté est une source potentielle de développement d’un mélanome malin. En fonction de leur stade développement, ils peuvent faire saillie sur la peau, se cambrer ou être totalement plats. Seul un spécialiste dermatologue est en mesure d’étudier précisément les risques liés aux grains de beauté. Hors, se faire retirer un grain de beauté au laser détruit complètement le nævus, ce qui empêche de connaître le potentiel développement du mélanome.

grain de beauté

Enlever un grain de beauté au laser, une fausse bonne idée

Se faire retirer un grain de beauté au laser a longtemps été une pratique courante. Cette technique permettait d’abord de ne risquer qu’une petite cicatrice qui se résorbait très vite la plupart du temps. Les exigences esthétiques des patients augmentant avec le développement des technologies, beaucoup de chirurgiens esthétiques se sont donc emparé de cette technique pour l’incorporer dans leur boîte à outils.

Le laser permet en outre de réduire fortement les souffrances directes liées à l’intervention. Pourtant, cela ne veut pas dire que l’opération est sans risque, bien au contraire. La puissance du laser permet de détruire complètement le grain de beauté. De manière non intuitive, ceci est en fait un danger pour le patient. En effet, la destruction au laser ne permet pas de s’assurer de la bénignité du nævus et peut donc impliquer le développement de mélanomes malins et in fine de cancers.

Comment se faire retirer un grain de beauté ?

De manière générale, les dermatologues recommandent de se faire retirer un grain de beauté uniquement si celui-ci suscite un inconfortpour le patient. C’est le cas notamment des nævus situés sur la plante du pied ou en des endroits stratégiques comme la ceinture abdominale. Il peut également être pertinent de procéder à l’ablation d’un grain de beauté pour des raisons esthétiques, particulièrement dans le cas de nævus disgracieux sur le visage.

Néanmoins, se faire retirer un grain de beauté au laser est aujourd’hui fortement déconseillé. Il est plutôt recommandé de procéder à une ablation chirurgicale, qui présente l’avantage de ne pas détruire le nævus. Celui-ci pourra donc être envoyé en laboratoire pour contrôle. Après analyse, les spécialistes pourront s’assurer de sa bénignité et éviter aux patients l’incertitude d’être à risque en matière de cancers ou de mélanomes.