entrainement

Avez-vous déjà entendu parler des différents morphotypes de l’homme ? Il s’agit d’une théorie qui permet à une personne de déterminer sa morphologie, et ainsi pouvoir définir le genre d’entrainement qui convient. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser particulièrement à l’endomorphe. Quel genre de corps est-ce ? quelle est l’alimentation et l’entrainement qui lui sont adaptés ? Voici un petit zoom sur le sujet.

La théorie des morphotypes : De quoi s’agit-il ?

En 1942, une théorie a été élaborée par William Sheldon, selon laquelle il est possible d’établir une relation entre la silhouette et le caractère d’une personne. D’après cette théorie, il existe trois sortes de morphologie : L’ectomorphe, l’endomorphe et le mésomorphe.

Bien que le concept n’ait pas été prouvé de manière scientifique, il a connu un franc succès dans le milieu du sport et du fitness. Grace à la connaissance du morphotype, il est possible de conseiller un régime alimentaire et un programme de sport adapté à chaque personne.

Etes-vous curieux de connaitre dans quelle catégorie vous faites parties ? nous allons voir les caractéristiques de chaque ci-suite. Connaitre son morphotype vous sera toujours utile dans différentes circonstances.

prendre des muscles

Les différents types de morphotypes

Comme évoqué précédemment, il existe trois types de morphotypes que nous allons développer ci-dessous.

L’ectomorphe

L’ectomorphe est une personne de nature grande et mince avec de longues jambes et un torse un peu plus court. Cette catégorie de personne est également caractérisée par des épaules et une poitrine plutôt étroite.

L’ectomorphe dispose d’un métabolisme bien équilibré, ne stockant que peu de masse de graisse. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ce genre de morphologie a du mal à prendre du poids et des muscles. Dans l’univers du sport, ce genre de personne est appelé « hard gainer ».

Pour résumer, une morphologie ectomorphe a plusieurs caractéristiques :

  • Une petite quantité de graisse dans l’organisme ;
  • Une silhouette très affinée ;
  • Une capacité de manger sans prendre des kilos ;
  • Des résultats rapides lors d’un entrainement.

Le mésomorphe

Le mésomorphe est une morphologie des personnes très athlétiques et très musclées. Ce type de corps est en général caractérisé par la partie supérieure du corps plus long et large comparé à celle d’un ectomorphe. La personne aura alors une silhouette en forme de V.

Le mésomorphe dispose d’une masse de muscles très importante. Il élimine les dépôts de graisses très rapidement. Avec un corps très adapté au sport, le genre de personne avec cette morphologie a tendance à ne pas être motivé à faire du sport.

L’endomorphe

L’endomorphe est une morphologie très généreuse. Pour faire simple, le corps est constitué par des bras et des jambes un peu courtes, et les hanches avec plus de largeur.

Disposant d’une masse de graisse beaucoup plus importante comparé aux autres types de morphotypes, la masse musculaire est alors camouflée.

Cette catégorie de corps a l’avantage d’avoir un développement plus rapide en muscles, mais également une régénération rapide.

L’entrainement d’un endomorphe

L’entrainement d’un endomorphe doit être composé de longues séries de programmes sportifs, pour plus d’efficacité en perte de poids. C’est un training idéal pour permettre au corps de bruler les graisses et assurer la création de plus de masse musculaire. Avec une morphologie comme telle, il sera plus facile de gagner en muscles en accumulant les glucides déjà présents dans le corps.

Exercices de base, exercices spécifiques…Tout est adapté selon les objectifs à atteindre. Si vous êtes endomorphe, sachez que vous devez adopter une alimentation saine et équilibrée afin d’éviter d’accumuler des résidus de graisse dans l’organisme. Mais cela ne veut aucunement dire qu’il faut se priver des aliments que vous aimez le plus. Vous pouvez très bien profiter de petites douceurs de temps en temps sans en faire trop, pour ne pas prendre des kilos.