blessures running

Depuis le premier confinement et la fermeture des salles de sports, de nombreux mordus se sont mis au running pour tenter de garder la forme et d’oublier l’ennui. Cette pratique sportive déjà largement répandue a vu le nombre de ses amateurs exploser depuis que l’activité est devenu quasiment la seule à être autorisée pour se dépenser. Cardio, résistance et endurance sont autant de capacités entraînées par la course à pied mais elle présente également des potentialités de blessure à ne pas négliger.

En effet, le running est une activité excellente pour oxygéner l’organisme et faire travailler l’ensemble des chaînes musculaires mais elle est aussi potentiellement néfaste si elle n’est pas pratiquée correctement. Le choc des pas contre le bitume, des échauffements négligés, un matériel peu adapté ou des étirements fait à la va-vite sont autant de facteurs aggravants qui peuvent provoquer de multiples problèmes. Voici donc comment éviter les blessures fréquentes dans la pratique du running.

Les blessures fréquentes dans la pratique du running

Le running est avant tout une histoire de tension musculaire. Ceci implique dont de devoir échauffer correctement le corps avant de commencer à allonger la foulée. Les contractures, crampes et autres foulures sont généralement liées à un rythme trop rapidement élevé qui ne permet pas au corps de faire monter son énergie. De même, il vous faudra toujours passer par la case étirement pour éviter des courbatures lourdes le lendemain de votre session.

Plus important encore, il faudra faire attention aux articulations car le running, particulièrement sur le bitume, est source de multiples tensions dans ces parties fragiles de nos organismes. Pensez donc à vous équiper des indispensables chevillières, épaulières ou genouillères, surtout si vous avez déjà été blessé. Vous pourrez trouver sur sport-orthese.com l’ensemble des équipements les plus efficaces pour vous permettre d’éviter les blessures fréquentes dans la pratique du running.

pratique running

Anticiper et protéger son organisme

Ceux qui ont déjà une longue vie de sportif derrière eux ont souvent quelques blessures à leur passif. Ils devront alors particulièrement faire attention lors de leurs premières courses en protégeant les parties les plus sensibles de leur anatomie à l’aide d’équipements adaptés. On pense notamment à ceux qui ont subi des lésions musculaires et à qui on recommande vivement de porter un manchon de compression à chacune de leurs sorties.

Les sportifs confirmés font également souvent face à des problèmes de genou, tant cette articulation est sollicitée dans de nombreuses disciplines. La genouillère de maintien sera pour eux un élément incontournable. Les pages du site sport-orthese.com leur seront très utiles pour bénéficier des dernières innovations en termes de soutien à l’organisme. Ainsi qu’à ceux qui reprennent une activité de course après des années car les blessures fréquentes dans la pratique du running concernent bien souvent les individus en reprise d’activité.

La reprise du running et ses risques

Les multiples restrictions sociales ont limité notre univers au seul foyer pendant des semaines. Ainsi, pour s’évader et changer un peu de décor, beaucoup se sont remis à la pratique d’un sport. Et le running a sûrement été la discipline la plus choisie parmi ces débutants ou sportifs en reprise d’activité. A ceux-là, nous recommanderont de courir avec modération car les blessures fréquentes dans la pratique du running résultent aussi parfois d’un manque de connaissance de leur propre corps par les individus.

Par ailleurs, nous sommes de plus en plus souvent assis aujourd’hui et les périodes de confinements qui succèdent aux couvre-feux sont loin de changer cette tendance. Ainsi, les néo-pratiquants du running devront particulièrement faire attention à leur dos car la posture assise favorise l’apparition du mal de dos après les séances sportives. Les ceintures lombaires et correcteurs de posture sont donc tout indiqués pour contrer les effets de l’inactivité et permettre une reprise sportive en douceur.