greffe de cheveux

Dans notre société où l’image prime, il est pour certains difficile de vivre avec leurs complexes. Ce qui est considéré comme une disgrâce physique par l’opinion générale est donc souvent la source de perte de confiance en soi, de difficultés à socialiser ou plus généralement l’origine d’un mal-être profond. Nez trop busqué, poitrine trop petite, ou oreilles décollées sont autant d’objets de complexes mais le plus partagé d’entre eux est sûrement la perte de cheveux précoce.

Perdre ses cheveux est très commun, notamment chez les hommes. La perte définitive des follicules capillaires commence souvent tôt, entre 20 et 30 ans pour la majorité d’entre nous. D’autant que nos modes de vies sont générateurs de stress, un facteur aggravant la chute des cheveux. Après 65 ans, c’est plus d’un tiers des hommes qui sont touchés mais aussi de plus en plus de femmes. Heureusement pour nous tous, il existe diverses techniques de greffe de cheveux pour suppléer à la nature. Explications.

Des techniques de greffe de cheveux au service de votre présentation

Ce que les médecins appellent « alopécie androgénétique héréditaire » et que le commun des mortels dénomme tout simplement calvitie désigne la perte définitive des cheveux. Aujourd’hui, le phénomène prend de plus en plus d’ampleur dans la population mondiale, notamment à cause du rythme toujours plus pressant de nos modes de vies. Il n’existe pas de traitement pour réactiver les follicules capillaires mais grâce à un expert micro-greffe de cheveux comme Sébastien Gillman, vous pourrez enfin retrouver votre crinière adorée !

Les cheveux ont toujours été au centre des imaginaires culturels. Certaines leur prêtaient des pouvoirs magiques, d’autres y voyaient le réceptacle de la virilité. Pour les femmes comme pour les hommes, la chevelure est un atout séduction et un fluidifiant de nos contacts sociaux. Perdre ses cheveux est donc très difficile à vivre pour nombre d’entre nous, tant au point de vue esthétique que symbolique. Mais avec les techniques de greffe de cheveux actuelles, ceci ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

techniques de greffe

La F.U.T, une méthode classique

Parmi les différentes techniques de greffe de cheveux, la F.U.T, pour Follicular Unit Transplantation, est la plus ancienne mais elle reste tout à fait adaptée aux petites et moyennes calvities. Cette technique passe d’abord par le prélèvement d’une bandelette de cuir chevelu sur la zone occipitale. La bandelette mesure entre 1,5 et 2,5 cm et elle est découpée en multiples morceaux qui permettront de réimplanter les greffons sur les parties dégarnies du cuir chevelu du patient.

Pour utiliser cette technique, le praticien devra d’abord déterminer la grosseur des greffons à prélever. Ceci se fait en concertation avec son patient après avoir discuté de ses attentes précises. Au cours d’un travail minutieux, le praticien et son personnel réimplanteront les greffons sur les parties visées, en prenant soin de les disposer de manière à obtenir un résultat naturel, qui sera visible après environ 9 mois.

La F.U.E, une technique innovante

La plus innovante des techniques de greffe de cheveux est la F.U.E, pour Follicular Unit Extraction. L’avantage essentiel de cette méthode est qu’elle permet d’éviter la cicatrice dans la zone donneuse. Pour prélever les greffons, la zone est d’abord rasée pour faciliter les opérations d’extraction. Là encore, le nombre de greffons prélevés dépendra essentiellement du résultat attendu par le patient mais aussi des ressources de la zone donneuse ainsi que de la calvitie observable sur la partie à réimplanter.

Au lieu de prélever une bandelette de cuir chevelu, l’intervention consiste ici en une multitude de micro prélèvements à l’arrière du crâne à l’aide d’un outil spécialisé, le punch cylindrique creux, qui ressemble à un petit foret. L’objet permet de prélever de petites quantités de cheveux qui seront ensuite réimplantés dans la zone cible, avant d’y pousser de manière naturelle. Après quelques mois, plus de 75% des greffons ont poussé et le résultat est déjà impressionnant mais ce n’est qu’après une année que l’ensemble des greffons auront pris racine.