solution antiseptique

Il est des remèdes qui traversent les âges et les cultures et aujourd’hui, le besoin des consommateurs d’un retour vers des solutions naturelles est particulièrement vif. Cet engouement généralisé s’exprime notamment dans le domaine des cosmétiques et autres produits de soin. On pense notamment aux produits à base d’argent colloïdal, une solution naturelle aux capacités antiseptiques étonnantes mais qui nécessite aussi quelques précautions d’usage. Explications.

L’argent colloïdal, un traitement utilisé depuis des siècles

Certaines traces historiques démontrent que l’argent fut utilisé dès les premiers âges de la civilisation en Mésopotamie. Les cultures romaines et grecques ont repris à leur compte cette tradition et des noms aussi prestigieux que Hippocrate, Avicenne ou Paracelse ont vanté ses mérites dans leurs écrits. Aujourd’hui, les produits disponibles que vous pouvez retrouver sur le site de l’institut Katharos, ici, utilisent principalement ce métal sous forme d’argent colloïdal.

Certaines études démontrent ce que les anciens savaient déjà par empirisme. Celle que l’on présente comme une solution naturelle serait dotée de capacités antiseptiques et antibactériennes importantes, notamment pour lutter contre le développement de Escerichia Coli ou Staphylococcus Aureus. Les produits qui contiennent de l’argent colloïdal permettraient donc de lutter contre diverses affections de l’épiderme dont nous ferons la liste au paragraphe suivant.

argent colloidal

Les capacités antiseptiques de l’argent colloïdal

On rappelle ici que l’usage de l’argent colloïdal doit toujours se faire sous des conditions particulières qui seront l’objet du dernier paragraphe de notre article. Par ailleurs, les études sont multiples mais les conclusions pas toujours en accord. Certaines semblent pourtant démontrer que les pathologies de la peau les plus courantes comme l’eczéma, l’acné ou le psoriasis peuvent être combattues grâce à l’emploi de cette « solution naturelle ».

D’autre part, certaines équipes scientifiques se sont attachées à démontrer que même les verrues, les coups de soleil ou les piqûres d’insectes pourraient bénéficier des capacités antiseptiques de l’argent colloïdal. Les plaies en cours de cicatrisation, les brûlures et les coupures superficielles semblent elles aussi pouvoir bénéficier de ces propriétés, grâce notamment à la limitation de la prolifération des bactéries induite par l’utilisation de produits à base d’argent colloïdal.

L’argent colloïdal et les précautions d’utilisation

Si l’argent colloïdal est présenté comme une solution naturelle aux capacités antiseptiques importantes, il convient tout de même de rappeler que les produits dont la composition incluse ce type de composé sont encore sujets à débat dans la communauté scientifique. On recommande donc toujours de faire appel à un diagnostic du médecin avant de les employer, particulièrement dans le cas des femmes enceintes, des enfants ou des personnes souffrant d’un trouble de la thyroïde.

Par ailleurs, La FDA américaine mais aussi la DGCCRF interdisent l’emploi de l’argent colloïdal dans les compléments alimentaires. Ce composé ne peut être utilisé qu’en application cutanée. Des études ont d’ailleurs démontré que l’argent colloïdal, lorsque ingéré, pouvait entraîner des modifications de la couleur de la peau, des interactions médicamenteuses néfastes à la santé voire le développement d’une anémie ou des carences en fer.