L’appareil génital de la femme est constitué de plusieurs organes dont les rôles assurent les fonctions reproductives. L’appareil génital comprend les ovaires, la vulve, l’utérus, le vagin et les trompes qui peuvent être affectés par de nombreuses maladies. Quelles sont donc ces principales affections gynécologiques chez la femme ?

Les douleurs au niveau des ovaires

Il existe de nombreuses pathologies gynécologiques non cancéreuses qu’il faut connaître. Parmi elles, on peut citer les douleurs au niveau des ovaires qui sont des glandes de reproduction chez la femme. Ces douleurs sont présentes chez presque toutes les femmes qui les vivent différemment en fonction de leur résistance. Ainsi, il existe les douleurs cycliques qui se manifestent au moment des règles.

On les appelle souvent des règles douloureuses dont souffrent de très nombreuses femmes. Il existe aussi des douleurs chroniques qui ne sont pas liées aux cycles menstruels. Lorsque vous ressentez ces douleurs, il est important de consulter un médecin qui fera des analyses pour en connaître les causes, et trouver le meilleur traitement dont vous avez besoin. Pour soulager la douleur ressentie, il est possible de prendre des antalgiques ou des anti-inflammatoires.

Les cancers au niveau de l’appareil génital

Il existe différents types de cancers chez la femme. En France, plus de 40000 nouveaux cas de cancers de la femme sont enregistrés chaque année. Au niveau de l’appareil génital, 3 types de cancers sont généralement rencontrés. Il s’agit du cancer des ovaires, du cancer de la vulve et du cancer du col de l’utérus.

En outre, on peut aussi citer le cancer du sein et les tumeurs trophoblastiques gestationnelles. Chacun de ces cancers a ses facteurs de risques et des traitements particuliers. C’est la raison pour laquelle chaque femme doit consulter son gynécologue lorsqu’elle commence par ressentir des irrégularités au niveau de ses seins, de son appareil génital, etc. Des examens seront donc conduits par le professionnel afin de trouver des solutions rapides. Si les cancers tuent de nombreuses femmes, il est aussi possible de les éviter et de les traiter à leurs débuts.

maladies gynécologiques

Les infections sexuellement transmissibles

Aujourd’hui, il existe une longue liste de maladies sexuellement transmissibles chez l’homme comme chez la femme. Si dans les années précédentes de nombreuses femmes prenaient leurs précautions, aujourd’hui bon nombre d’entre elles ont baissé leur garde. Parmi les maladies sexuellement transmissibles les plus fréquentes, on peut citer la syphilis, le sida, les verrues génitales, la blennorragie, l’Hépatite B, etc.

Le diagnostic précoce des IST/MST est important et salutaire dans leur traitement. En consultant le gynécologue, ce dernier peut donner des recommandations afin de limiter les expositions à ces maladies ou infections. De plus, le gynécologue est mieux placé en ce qui concerne le traitement de ces MST.

Quelques autres maladies gynécologiques

Il existe d’autres maladies gynécologiques chez la femme comme le fibrome utérin, la bartholinite, etc. Parmi les pathologies gynécologiques fréquentes, on peut citer l’endométriose qui est très fréquente chez la gent féminine. Plus d’une femme sur 10 contracte cette maladie et en souffre. Entre autres, on peut aussi citer le mélanome vulvaire, le lichen vulvaire, les kystes vaginaux, le prolapsus, la vaginite, le pyosalpinx, etc.

Il est important de savoir que le corps de la femme est délicat et en fonction des antécédents génétiques, il est possible d’être vulnérable à une maladie gynécologique. C’est la raison pour laquelle il est important de faire un check-up auprès du gynécologue et de lui poser toutes les questions nécessaires relatives aux maladies et infections de l’appareil génital chez la femme.

Toutes ces maladies ont leurs symptômes qui peuvent se ressembler. Si certaines de ces maladies sont létales, la plupart peuvent être guéries, même en faisant recours à la chirurgie.