dépot calcaire

Pour la bonne santé de l’être humain, le calcium est un sel minéral essentiel. Plusieurs aliments en contiennent de même que l’eau consommée au quotidien. Pour l’eau, c’est le calcaire qu’elle contient qui apporte à l’organisme, du calcium. Le bémol est que cette source de calcium peut devenir dure lorsqu’elle contient un excès de calcaire. Pire, une quantité excessive de cet élément rocheux peut mettre en danger la santé de l’homme. Aussi, importe-t-il de modérer sa concentration dans l’eau. Parmi les méthodes existantes pour y parvenir, celle dite Ecobulles a prouvé son efficacité depuis plusieurs années. Voici ici, des astuces simples pour débarrasser une eau, des dépôts de calcaire.

Que faut-il comprendre par dépôt de calcaire ?

Avant d’identifier les voies et moyens d’enlever les dépôts de calcaire, il importe d’en apprendre davantage sur la roche en question.

Origine du calcaire dans l’eau

Dans la composition de l’eau calcaire, on retrouve outre le calcium, du carbonate de magnésium, de l’argile et de la dolomite en option. Le calcaire se retrouve donc de façon naturelle dans l’eau, et ce, avant même que cette dernière ne parvienne au robinet. Il provient des formations rocheuses que l’eau traverse tout au long de son cycle naturel. Ces formations peuvent être externes ou souterraines. Il est à noter que le calcaire figure sur la liste des sels minéraux de première importance et ses oligo-éléments sont nécessaires à la bonne santé de l’organisme.

Impact du calcaire sur l’organisme

Les oligo-éléments contenus dans le calcaire ne sont pas naturellement produits par l’organisme bien qu’ils soient utiles à son bon fonctionnement. Le calcium et le magnésium jouent par exemple, un rôle préventif contre les maladies cardiovasculaires. Aussi, la consolidation des os puis le fonctionnement des muscles et du système nerveux sont liés à ces oligo-éléments. Pour être en bonne santé, l’organisme a besoin d’une certaine quantité de calcium et de magnésium. En vous hydratant naturellement chaque jour, vous obtenez entre 4 et 10 % de ces oligo-éléments. En cas de besoin, l’organisme se charge de rejeter l’excédent de façon automatique.

Le cas échéant, le trop-plein de calcaire sera à la base d’une irritation cutanée lors des bains ou cela créera des démangeaisons. Aussi, un excès de calcaire est nuisible pour le cuir chevelu. Les cheveux deviennent alors ternes et cassants. Au goût, l’eau ayant un dépôt calcaire important sera fade. Il est de ce fait, nécessaire de diminuer cette quantité de calcaires sans pour autant déminéraliser l’eau. L’astuce, c’est d’utiliser un adoucisseur d’eau. De façon spécifique, la technologie Ecobulles est très recommandée. Il s’agit en effet, d’un traitement écologique de détartrage au CO2 qui a pendant longtemps, prouvé son efficacité.

calcaire

Quelles sont les bonnes astuces pour supprimer les dépôts de calcaire ?

Plusieurs méthodes existent pour atteindre ce but. Toutefois, elles ne sont pas toutes sans conséquence. Voici ici, une présentation des méthodes traditionnelles de détartrage puis celle de la méthode Ecobulles.

Les méthodes traditionnelles

L’astuce classique pour débarrasser l’eau de son trop-plein de calcaire, c’est de procéder à un nettoyage périodique des canalisations. Il faudra utiliser pour ce faire, du gros sel et du vinaigre d’alcool blanc. L’exigence ici, c’est de respecter le bon dosage pour ces ingrédients, autrement, le résultat ne sera pas satisfaisant. Il s’agit là d’une limite de la méthode puisque l’application du dosage s’avère généralement complexe.

L’autre insuffisance généralement relevée quant à cette astuce, c’est son caractère fastidieux. En raison de ces limites, certaines personnes préfèrent recourir à un adoucisseur au sel pour le détartrage de l’eau. Cette technique a fait ses preuves. En effet, elle participe facilement à l’adoucissement de l’eau et elle la rend peu agressive au contact de la peau.

L’adoucisseur au sel est aussi efficace pour l’élimination des traces blanches de calcaire sur les sanitaires et les appareils ménagers. Le bémol avec ce système, c’est le fait qu’il accélère la dégradation des canalisations d’eau. En effet, l’adoucisseur au sel rend l’eau corrosive. Pour aller plus loin, l’on peut remarquer une carence en calcium et en magnésium dans l’eau puisque l’adoucissement se fait parfois à l’excès. Du coup, la technique dénature l’eau.

La méthode Ecobulles, l’alternative de référence

Cette technique de détartrage a été élaborée par la société du même nom. Elle siège à Reims, en France. Ses conceptions et ses fabrications sont toutes réalisées dans la Marne en France. Ce qui fait la spécialité de la marque, ce sont les composants de ses matériels. Ils proviennent de la France, de l’Italie et de l’Allemagne. Plusieurs départements de la France notamment, le Rhône et la Lorraine sont desservis par cette entreprise. Elle intervient aussi au-delà des frontières en Suisse, en Belgique et jusque dans la zone méditerranée.

Depuis sa création en 1991, l’enseigne champenoise s’est spécialisée dans une technologie visant à traiter le calcaire. L’idée, c’est d’injecter du CO2 dans l’eau à traiter. Cette technique est respectueuse de l’environnement et s’inscrit dans la même dynamique que la vision écologique que poursuit Ecobulles. Du point de vue pratique, la méthode Ecobulles de filtration du calcaire consiste à faire une injection de CO2 (le carbone) dans les canalisations ou dans n’importe quelle autre installation d’eau de l’habitation.

Ainsi, vous parviendrez à avoir une action curative sur l’eau en question. Le CO2 se transforme en effet, en acide carbonique, qui dissout et rend plus soluble les dépôts calcaires existants dans les canalisations. L’effet est progressif et s’achève par l’élimination des déchets organiques. Il ne serait pas précis de parler de la technologie Ecobulles sans faire mention de Ecobulles Habitat.

Il est question ici d’un appareil conçu par les ingénieurs de la firme suivant des dimensions choisies à dessein pour une utilisation domestique. L’idée est partie des résultats concluants obtenus sur les chaînes d’embouteillage de prestigieuses marques de champagne suite à leur demande. Notez pour finir qu’il existe plusieurs formules de la technologie Ecobulles. Parmi celles-ci, on cite : l’Access, l’Essentiel, l’Équilibre et l’Expert. La quantité de CO2 à injecter est fonction du pH de l’eau à traiter. Cette technologie est beaucoup plus fiable que celles citées plus haut. Quoi qu’il en soit, cette méthode ne présente aucun risque de développement bactérien.