Les arrêts cardiaques font partie aujourd’hui encore d’une des plus grandes causes de mortalité en France. L’on estime d’ailleurs à 50.000 le nombre de victimes par année, soit 1 cas toutes les 10 minutes. C’est en réponse à une telle urgence que l’on a non seulement libéralisé la vente des défibrillateurs, mais que leur utilisation est aussi désormais recommandée au grand public.

Un geste responsable qui sauve des vies

En entreprise comme à domicile, il est fortement conseillé de s’équiper d’un défibrillateur, d’en apprendre l’usage à tous et de le mettre à disposition. C’est là un geste responsable qui accroît considérablement les chances de sauver des vies et de réduire ce triste phénomène d’au moins 40%. Ce qu’il faut justement savoir, c’est que lors d’un arrêt cardiaque chaque minute compte ! En effet, la victime voit ses chances de survie s’amenuiser de 10% chaque minute qu’elle passe sans intervention. En considérant que les ambulanciers arrivent souvent 10 à 15 minutes après l’appel de détresse, il devient alors urgent d’agir pour au moins stabiliser son état. Ils pourront ensuite prendre la relève et lui apporter tous les soins complémentaires dont elle aura besoin. En cas de besoin, faites une demande de devis pour défibrillateur grand public.

L’utilisation d’un défibrillateur

Il existe 2 types d’appareils sur le marché : les défibrillateurs semi-automatiques et les modèles entièrement automatisés. Ces derniers sont plus recommandés pour une utilisation grand public. Il suffit ici de poser les électrodes sur la poitrine de la victime pour que le dispositif mesure son pouls et lui administre les décharges nécessaires pour relancer son activité cardiaque. L’appareil est par ailleurs équipé de commandes vocales qui vous guideront lors du massage cardiaque afin que tout se passe pour le mieux. Vous n’aurez donc qu’à suivre les instructions qu’il vous dictera pour sauver. Cette simplicité d’utilisation fait alors partie des innovations de la santé en matière de technologie.