Arrêt du tabac

L’arrêt de la consommation du tabac n’est pas facile à cause de la dépendance que crée en partie la nicotine. Si vous êtes un fumeur et avez pris plusieurs fois la résolution d’arrêter en vain, sachez que tout n’est pas encore perdu. Pour réussir le sevrage tabagique, l’idéal est de procéder de manière progressive pour éviter une rechute. Voici 4 méthodes qui devraient vous aider à vous débarrasser définitivement de la cigarette.

Le remplacement de la cigarette classique par la cigarette électronique

Créée pour accompagner les personnes désireuses d’arrêter le tabac, la cigarette électronique continue de faire ses preuves. Elle  se présente comme la meilleure alternative à la cigarette classique. Elle permet de simuler l’action de fumer. La cigarette électronique n’entraîne pas de combustion. Grâce au e-liquide, elle produit une  vapeur qui ne contient ni de goudron ni de monoxyde de carbone,  contrairement à la fumée de la cigarette traditionnelle.

Pour remplacer valablement la cigarette classique par la  cigarette électronique, il faut bien choisir son e-liquide. Si vous êtes un gros fumeur et venez de commencer votre sevrage tabagique, il vous faudra un e-liquide qui contient de la nicotine. Ainsi,  vous aurez toujours la sensation de fumer du tabac. Au fil du temps, vous pourrez opter pour des e-liquides sans nicotine. Avec ou sans nicotine, les e-liquides sont disponibles en plusieurs arômes comme la vanille, le menthol…

L’utilisation de substituts nicotiniques

Les substituts nicotiniques sont des  produits qui contiennent une proportion de nicotine et visant à aider les fumeurs à arrêter la cigarette sans ressentir un manque. Ces produits sont entre autres :

  • des patchs à la nicotine ;
  • des gommes à la nicotine ;
  • des inhalateurs de nicotine et
  • des comprimés à la nicotine.

Ils apportent à l’organisme la nicotine dont il est devenu dépendant, permettant ainsi d’éviter les risques de rechute. En réalité, lorsqu’un fumeur décide de ne plus consommer du tabac, son cerveau et son corps manifestent le besoin d’en prendre. C’est ce qui  explique la difficulté du sevrage tabagique. Les substituts nicotiniques ont pour rôle de diminuer les symptômes de l’arrêt du tabac.

tabac

L’hypnose

L’hypnose est une méthode assez originale qui peut vous aider dans votre processus de sevrage tabagique.  Lorsqu’une personne pense que la cigarette lui permet de gérer son stress, par exemple, son inconscient enregistre l’information. De même, lorsqu’elle associe la cigarette à certains moments de plaisir, elle aura du mal à s’en défaire. En outre, nombre de personnes continuent de fumer parce qu’elles ont construit leur identité et développé leur routine autour de la cigarette.

Le rôle du praticien de l’hypnose est d’accompagner le fumeur afin qu’il ne trouve  plus des points positifs à la cigarette. Hypnotisé, le fumeur travaille sur son subconscient en vue de reconstruire son identité sans la cigarette. En tant que fumeur, cette thérapie vous aidera à mieux gérer vos émotions sans devoir recourir à la cigarette. Par ailleurs, grâce aux bienfaits de l’hypnose sur le sommeil, vous garderez une bonne mine pendant votre sevrage tabagique.

La lecture

La lecture est sans doute la méthode la plus douce pour arrêter de fumer. En plus de distraire et de faire acquérir de nouvelles connaissances, elle permet de lutter contre l’anxiété. Or, l’anxiété est l’un des facteurs qui favorisent la consommation de tabac chez les fumeurs. La lecture d’un roman, d’un livre de développement personnel ou de tout autre ouvrage vous aidera à vous changer les idées quand viendra l’envie de fumer. Vous pouvez  d’ailleurs choisir des livres pour arrêter de fumer écrits d’anciens fumeurs, des psychologues, des médecins, etc. Vous trouverez dans ce type d’ouvrages, des méthodes, conseils, astuces, anecdotes qui vous seront utiles.