Un médicament pour réduire l’intolérance au lactose

Il n’existe pas de traitement curatif pour l’intolérance au lactose. Il est possible de se passer de lactose en lisant attentivement les étiquettes. Il est compliqué de s’alimenter au bureau, à la cantine, au restaurant ou chez des amis. Il y a tout de même une solution, prendre une gélule de lactase. Ce complément alimentaire baptisé Lactolerance permet de mieux digérer le lactose.

Qui peut en prendre ?

Cette supplémentation orale a fait ses preuves depuis de longues années. Elle est assimilée aussi bien chez les enfants que par les adultes. C’est un produit 100 % naturel parfaitement toléré par l’organisme et sans effet indésirable. Un individu sain utilise du lactose comme source d’énergie. L’intolérance au lactose n’est pas une maladie grave, mais les symptômes peuvent être pénibles à supporter : diarrhées, ballonnements, crampes abdominales, nausées. Ils surviennent normalement entre trente minutes et deux heures après la consommation du produit laitier. Les médicaments à base de lactase sont vendus sous la forme de comprimés et de gélules sans ordonnance.

Une pathologie en augmentation

C’est probablement dû à un diagnostic qui s’est amélioré au fil du temps. Outre le régime alimentaire adapté sans lactose. Les personnes qui souffrent de cette pathologie peuvent prendre certains médicaments qui contiennent des excipients avec de la lactase. Tout dépend de l’intolérance de chacun, un comprimé ne suffira peut-être pas, il faudra en prendre deux. Lorsque l’on ne connaît pas vraiment les ingrédients présents dans l’assiette, le complément alimentaire à base de lactase est fort utile. Au restaurant, chez des amis, à la cantine, au bureau, ce médicament peut rapidement vous soulager. Il vous aidera à mieux digérer votre repas. On peut sur Internet sur des sites spécialisés trouver ce genre de supplémentation à base de lactase. Les prix varient en fonction des conditionnements, mais cela reste très abordable, à partir d’une dizaine d’euros pour les petits modèles.