Sècheresse intime

La sècheresse intime est un phénomène naturel et très courant qui peut survenir à tout âge chez la femme. Nombreuses sont également les causes de cette sècheresse intime qui mérite une attention particulière. Plus spécialement, elle est due à un manque d’œstrogène, l’une des hormones féminines responsables de la lubrification de la muqueuse vaginale. Ce manque d’hormone qui peut tout aussi bien être causé par l’arrivée de la ménopause, au cours de la grossesse, des menstruations ou encore de l’endométriose. Sans compter les traitements médicaux réalisés dans le but de diminuer le taux d’œstrogène et les traitements à l’origine de la baisse de la libido qui peuvent être la cause d’une sécheresse intime. Cette dernière peut dès lors provoquer des rapports sexuels inconfortables, voire douloureux pour la femme. Pour y remédier, découvrez dans cet article les astuces de grand-mère et à la fois naturel pour lutter contre la sécheresse intime.

Le traitement à l’huile de bourrache

On entend par remède de grand-mère, les préparations que vous pouvez faire à domicile pour soulager vos maux. Pour sa part, l’huile de bourrache se présente comme étant une solution riche en acides gras et en antioxydants, ce qui fait d’elle un remède parfait contre la sécheresse vaginale. Les principes actifs de la bourrache présentent également une action efficace sur les symptômes de la ménopause comme la bouffée de chaleur et les éventuels problèmes de peau. À prendre en guise de complément alimentaire ou en application locale au niveau de la vulve, l’huile de bourrache vous fera part de son pouvoir d’hydratation et de réduction de vos inflammations cutanées causées par la sécheresse intime.

L’huile d’amande douce : le lubrifiant naturel par excellence !

sècheresse vaginaleIl s’agit d’une huile très utilisée dans l’hydratation du beau des bébés. L’huile d’amande douce est pour ainsi dire parfaite pour hydrater et lubrifier votre vagin sujet à une sécheresse prononcée. D’autant plus que c’est une huile qui se distingue des autres par le fait qu’elle ne s’évapore pas et que vous n’avez pas à en rajouter durant vos rapports intimes avec votre partenaire. Ce qui n’est pas tellement le cas des lubrifiants à base d’eau. Comme autre atout, l’huile d’amande douce est une excellente manière de rétablir le pH de la zone intime de la femme. Un phénomène essentiel dans le but de maintenir une lubrification entièrement naturelle.

L’aloe vera, un très bon lubrifiant naturel

Toujours dans l’optique de venir à bout de votre sécheresse intime, l’aloe vera pur est un remède parfait pour réparer, hydrater et rééquilibrer le pH naturel du vagin. Pour cela, rien de plus simple qu’une application d’une noisette de gel d’aloès pur sur la peau sèche de votre vulve, après avoir pris une bonne douche. Pour une action efficace, veillez à répéter l’application tous les jours. De quoi réparer et prévenir une nouvelle période de sécheresse intime qui serait désagréable.

Et le dernier et non le moindre, sachez que l’huile de coco est aussi un produit très hydratant, antifongique et antibactérien. Elle est également adaptée pour traiter les problèmes de sécheresse cutanée, des cheveux secs et abîmés.