cout traitement PSMA

Les cellules qui composent le tissu de la prostate possèdent un enzyme spécial situé juste sur la surface du tissu. Il s’appelle l’antigène membranaire prostatique spécifique (PSMA). Le cancer de la prostate amène à ce que cet enzyme soit sécrété par les cellules atypiques. Dans ce cas, un traitement ciblé peut être appliqué et c’est le PSMA qui devient sa cible. A l’aide de TEP/TDM  avec Ga-68-PSMA, le médecin peut déterminer si le patient a une expression élevée de cet enzyme.

Mécanisme d’action de Lutétium-177

Par analogie avec ce diagnostic, un traitement spécifique est possible en utilisant les ligands PSMA marqués d’un radionucléide spécial, par exemple, Lutétium -177. Liées par les ligands PSMA, les cellules de la tumeur sont irradiées ce qui amène à l’élimination des cellules pathologiques, à la réduction de la tumeur et des métastases.

L’effet du traitement ne dépend pas de l’intensité de l’accumulation du radionucléide introduit. Le ligand PSMA marqué de Lutétium est administré par voie intraveineuse une fois le jour d’hospitalisation.

Étapes du traitement

Au début, normalement, il y a 2 cycles de traitement avec un intervalle de 8 semaines. Chaque cycle dure 4 jours. Après un entretien avec le médecin qui vous reçoit à l’hôpital, vous passez le test sanguin au cathéter intraveineux pour déterminer les paramètres nécessaires. Après avoir reçu tous les résultats et exclut les contre-indications éventuelles, vous aurez le ligand Lutétium-177-PSMA administré par voie intraveineuse. Cette procédure prend à peu près 20 minutes. Pendant toute la période d’hospitalisation, vous ne pouvez quitter la clinique ni recevoir de visiteurs.

Un suivi médical externe est assuré après chaque cycle de traitement. Deux cycles de traitement terminés, un « re-détermination du stade de la maladie» a lieu, y compris TEP/TDM et la scintigraphie rénale dynamique. En fonction des résultats, d’autres cycles de traitement peuvent s’avérer nécessaires. Voir les détails relatifs à ce traitement et à son organisation en Allemagne dans l’article «Le coût du traitement avec Lutétium».

traitement PSMA lutétium

Dans quels cas ce traitement est-il contre-indiqué ?

L’enzyme PSMA peut se trouver aussi sur la surface des cellules rénales et le ligand PSMA marqué de Lutétium-177 s’y accumulent. Il est donc important de contrôler la dose de radiation des reines pendant le traitement et d’évaluer le risque des dégradations éventuelles.

Le traitement est contre-indiqué dans les cas ci-après :

  • dégradation importante des fonctions rénales, hépatiques ou ostéomédullaires;
  • chimiothérapie récente (moins de 4 semaines);
  • administration récente des radionucléides (moins de 8 semaines);
  • présence de métastases dans le cerveau (en cas de syndrome de compression);
  • compression médullaire;
  • présence d’autres types de cancer;
  • présence de maladies concomitantes incontrôlables (telles que le diabète mellitus, infections).

Y a-t-il des effets secondaires avec ce traitement ?

Ce traitement peut engendrer des effets secondaires ci-dessous :

  • Rarement, l’administration des ligands PSMA peut être suivie de fortes nausées et de vomissements.
  • La réduction du nombre d’érythrocytes, thrombocytes, leucocytes augmente le risque d’hémorragie et d’infection. Très rarement, les traitements consécutifs peuvent amener à la dépression des fonctions ostéomédullaires, et dans un cas pareil, le patient aura besoin d’une transfusion sanguine. C’est la raison pour laquelle chaque cycle de traitement doit être suivi de prélèvement de sang pour avoir le bilan sanguin.
  • Dégradation des fonctions rénales. Très rarement, les traitements consécutifs peuvent amener à une insuffisance rénale qui exige la purification sanguine extracorporelle (dialyse). Par conséquent, après chaque cycle de traitement il faut contrôler les fonctions rénales avec les examens de sang appropriés et la scintigraphie rénale.
  • Très rarement, les patients peuvent avoir le sens du goût altéré. Après plusieurs cycles de traitement, le flux salivaire peut être inhibée avec un effet de bouche sèche persistant. Cela peut amener à des caries qui se développent de manière intensive ou à d’autres pathologies parodontales. En outre, la muqueuse buccale trop sèche risque d’affecter considérablement la parole du patient. Afin d’éviter ces effets secondaires, le patient, avant de commencer le traitement, obtient des paquets spéciaux pour refroidir les glandes salivaires. Le refroidissement ralentit le flux sanguin dans les glandes en réduisant l’assimilation du radionucléide.
  • En cas de métastases hépatiques, le flux biliaire risque d’être perturbé à cause des œdèmes dans la région du foie. Ce phénomène peut exiger de placer un stent dans les canaux biliaires.
  • Les réactions allergiques sont extrêmement rares.

Si vous ou quelqu’un de votre famille avez besoin de vous faire soigner en Allemagne, la société Booking Health vous aidera à opter pour les programmes de traitement ou de diagnostic les plus adaptés. Cela fait des années que le site web https://bookinghealth.com/ aide les clients du monde entier. Toujours à l’écoute de vos besoins, notre personnel est disponible pour résoudre tout problème médical et organisationnel ou vous donner du soutien moral.