manger sans gluten

Nombreuses sont les personnes qui évitent le gluten. Que ce soit pour la perte de poids ou pour éviter l’ingestion de cette protéine, ces personnes préfèrent adopter un régime strict avec des produits qui n’en contiennent pas. C’est le cas de la farine sans gluten qui est très commercialisée sur le marché. Découvrez dans cet article l’intérêt de manger sans gluten.

Que faut-il savoir sur le gluten ?

Le gluten est une protéine qui provient de différentes céréales, dont le blé, l’épeautre, le seigle et l’orge. Il est composé de glutamine et de gliadine et se trouve plus précisément à l’intérieur de la graine. Il se caractérise par sa viscoélasticité qui lui permet de lier les aliments et de gonfler les pâtes à l’aide de la levure. Compte tenu de ses propriétés très intéressantes pour la cuisine, cette protéine est très sollicitée par les industries agroalimentaires pour l’optimisation des aliments, mais aussi de la texture des produits.

Il faut savoir que l’alimentation quotidienne de tous est assez riche en gluten. En effet, un grand nombre d’aliments consommés chaque jour renferment du blé, du seigle ou de l’orge. Le gluten est également présent dans de nombreux repas issus de la production industrielle qui ne sont pas censés en contenir. Pour l’éviter, certaines personnes utilisent les farines qui ne contiennent pas de gluten dans leurs préparations.

sans gluten au quotidien

Comment reconnaître une intolérance au gluten ?

Il existe effectivement des personnes intolérantes au gluten. Ce sont des personnes dont l’organisme réagit à la présence de cette protéine. La consommation du gluten provoque chez elles une inflammation de la muqueuse intestinale. Ce qui entraîne la dégradation des villosités intestinales qui permettent pourtant à l’organisme d’absorber les différents nutriments. En cas d’intolérance, il est préconisé d’utiliser la farine sans gluten pour préparer les aliments.

Sachez qu’une intolérance au gluten engendre dans 20 % des cas des symptômes tels que les ballonnements, les diarrhées, les vomissements, les douleurs abdominales, etc. Chez la plupart des patients, elle présente des signes atypiques comme les crampes musculaires, les douleurs articulaires, les fausses couches répétées et les troubles de la fertilité.

L’intolérance au gluten ou encore la maladie cœliaque peut aussi provoquer sur le long terme de la fatigue, des maladies auto-immunes, des troubles neurologiques, une ostéoporose, un retard dans la croissance de l’enfant, etc.

En somme, le gluten est une substance qui se trouve dans la plupart des aliments consommés au quotidien. Elle provoque chez certaines personnes une réaction négative de l’organisme. Il est alors préférable de l’éviter en utilisant par exemple de la farine sans gluten ou tout autre produit sans cette protéine.