En quoi consiste la biométrie oculaire ?

Lorsqu’on parle de biométrie oculaire, il s’agit d’un examen qui vise à mesurer les différentes parties de l’œil à savoir la longueur axiale et la kératométrie. Alors, pour avoir une vision nette sans lentilles ou lunettes de correction, plusieurs paramètres entrent en jeu.

Pour mesurer la puissance de l’implant cristallinien

La longueur de l’œil se mesure généralement par le biais d’un biomètre optique qui se sert des caractéristiques de l’interférométrie comme le Zeiss ou IOL Master. Il faut également notifier que cet instrument est équipé d’un système idéal pour calculer la cavité anatomique de la chambre antérieure de l’œil et d’un kératomètre. En effet, le calcul de la puissance de l’implant passe automatique par ces deux principaux éléments notamment la longueur axiale et la kératométrie. En cas de cataracte, cet examen fait partie  d’une consultation préopératoire. Les patients qui souffrent de cette maladie souhaitent après la chirurgie voir de loin sans lunettes. En bref, l’examen de la biométrie oculaire avec installation d’un implant est essentiel avant l’opération de la cataracte. Alors, pour l’achat de votre biométrie optique, rapprochez-vous des professionnels formés dans le domaine.

Pour évaluer l’allongement d’un œil myope

La myopie est une maladie qui se manifeste par une longueur oculaire démesurée vis-à-vis du cristallin et de la cornée. La biométrie oculaire permet aussi de mesurer l’élongation d’un œil myope. S’il faut opérer au terme de l’examen, il sera question de réduire la longueur de l’œil (une réduction de quelques dizaines de microns sur un espace optique de 6 mm environ). En bref, une opération chirurgicale de la myopie vise à diminuer la vergence cornéenne d’une somme équivaut à celle de la magnitude de la myopie. Le médecin, l’orthoptiste ou encore l’optométriste sont les praticiens formés pour effectuer l’examen au biomètre. Les données affichées sur l’écran sont observées et stockées dans votre dossier informatique.