dépendance affective

Les relations toxiques sont bien plus fréquentes qu’on ne l’imagine. Souvent, ce sont même les victimes de pervers narcissiques qui sont accusées d’en rajouter ou de fantasmer sur le pouvoir qu’exerce sur elles un conjoint, un parent ou un ami. Mais les personnes particulièrement promptes à développer une forme de dépendance affective ont pourtant tout pour attirer à elles les perversions narcissiques. Voici donc un article pour vous aider à identifier, comprendre et sortir de la dépendance affective.

La dépendance affective, c’est-quoi ?

La dépendance affective est un trouble psychologique qui se manifeste dans la relation à l’autre. On peut être caractérisé comme dépendant affectif dès l’instant où l’on cherche à combler un manque intérieur par le regard, les mots ou la simple présence de l’autre. Les dépendants affectifs peuvent exprimer leur trouble au sein d’une relation amoureuse, mais aussi amicale ou de parentèle. La dépendance affective est ainsi un trouble très fréquent et souvent sous-estimé.

Toute personne qui souffre de ce trouble va avoir du mal à développer des relations saines avec les personnes de son entourage. En cherchant à combler le vide intérieur à travers le regard de l’autre, la personne ne pourra jamais atteindre la satisfaction, ce qui mènera souvent à des comportements destructeurs ou à une forme d’anxiété permanente. Pire encore, les dépendants affectifs deviennent souvent des cibles faciles pour les manipulateurs, et notamment les pervers narcissiques.

prise en charge

Quelle origine à la dépendance affective ?

Comme de nombreux troubles psychologiques, la dépendance affective trouve son origine dans l’enfance. Des situations très diverses peuvent mener à ce trouble, mais elles ont toutes en commun de ne pas permettre à l’enfant de construire ou de remplir ses besoins affectifs sur des bases solides. Les parents toxiques, autoritaires, ou au contraire, absents ou sur-protecteurs sont souvent à l’origine de la quête sans fin des dépendants affectifs.

Bien sûr, aucun parent n’est parfait et chacun d’entre nous apprend à vivre avec ses manques ou ses trop-pleins. Mais dans le cas de la dépendance affective, il arrive souvent qu’à l’âge adulte, les personnes qui ont réussi à se construire malgré tout plongent après avoir rencontré un individu. Un manipulateur narcissique à proximité d’une personne fragile affectivement constitue en effet un risque d’aggravation ou de régression sévère. Si vous ressentez une forme d’emprise de la part d’une personne de votre entourage, il vous faudra agir.

Comment se sortir de l’emprise d’un pervers narcissique ?

Par sa structure psychique complexe et pathologique, le pervers narcissique est en réalité une sorte de coquille vide, qui cherche à se nourrir des émotions ou des qualités d’une personne tierce. Il est souvent très fin dans l’analyse et saura repérer immédiatement les personnes en situation de demande affective. Il pourra alors utiliser toutes sortes de stratégies, conscientes ou non, pour rendre sa proie complètement accroc alors même qu’il lui fera subir toutes sortes de violences psychiques au quotidien.

Pour s’en sortir, il faut d’abord reconnaître les conséquences des perversions narcissiques infligées par votre conjoint, parent ou ami. C’est là le premier pas avant d’aller consulter un expert de la question, comme sur le site pervers-narcissique.com. En effet, la thérapie est assurément le moyen le plus efficace pour s’en sortir. Elle permet de se libérer en prenant conscience de ses besoins et en accueillant ses émotions, pour finalement s’aimer tout simplement ! On précise tout de même que si le psychologue au téléphone peut être utile, rien ne vaut une vraie rencontre dans le contexte de la manipulation narcissique, dont les conséquences sont multiples et souvent profonds.