chirurgie réfractive

Préserver son acuité visuelle n’est pas une futilité, mais une nécessité absolue. Pas moins de 80 % des impressions que nous avons sur notre environnement est transmise par la vue. On constate que 7 adultes sur 10 portent des lunettes de correction malgré l’avancée exponentielle des nouvelles technologies, comme celle de la chirurgie laser. Alors, pourquoi hésitons-nous à nous tourner vers ces soins ophtalmiques optimums ?

Des troubles visuels pour 2/3 de la population

Presbytie, myopie, astigmatisme ou hypermétropie sont autant de troubles visuels que connaît 70 % de la population adulte en France. Une déficience fondamentale et handicapante au quotidien. Le plus souvent, on y remédie avec le port de lunettes ou lentilles correctrices. Une solution pas toujours efficace, confortable et pratique. La peur et la méconnaissance des techniques en chirurgie des yeux expliquent cette appréhension à s’orienter vers ces pratiques modernes aux résultats éprouvés. une clinique des yeux à Lille par exemple, reçoit chaque jour des patients pour une chirurgie de l’œil et ils en ressortent satisfaits avec une vision rétablie.

Qu’est-ce que la chirurgie réfractive cornéenne ?

Cette chirurgie des yeux corrige la vue d’un patient adulte dont le trouble visuel constaté est stable. On agit sur le pouvoir optique de la cornée, sa capacité de réfraction qui appartient au mécanisme de l’œil. Pour cela, le chirurgien remodèle la cornée avec un laser gazeux émis par ultraviolets. On parle de laser excimer. Une intervention totalement indolore et qui n’excède pas 20 minutes. Il existe plusieurs techniques opératoires pratiquées en ambulatoire et sous anesthésie locale par instillation d’un collyre. La clinique des yeux de Lille, à la pointe de cette chirurgie oculaire tant au niveau de son équipement que des praticiens, maîtrise ces techniques de chirurgie réfractive et d’autres comme le diagnostic santé par l’étude de l’iris appelé l’iridologie.

opération laser yeux

LASIK OU PKR : techniques de chirurgie réfractive

La technique LASIK consiste à découper au laser excimer un volet cornéen de quelques microns pour remodeler la cornée ce qui corrige son pouvoir réfractaire puis on referme le volet. La technique PKR se différencie par la photoablation de la cornée qui se régénère par l’apposition d’une lentille cicatrisante. La différence fondamentale réside surtout dans les symptômes post-opératoire. Dans la pratique du LASIK, une vision floue et une sécheresse oculaire sont présentes durant les premières heures seulement. Pour le PKR, la régénération de l’épithélium demande 4 jours accompagnés de sensations de brulures et de sécheresse.

Des résultats satisfaisants et comparables

Les résultats de ces deux techniques de chirurgie au laser excimer pour la correction visuelle sont similaires. Le choix de la technique se fait uniquement à l’issue d’une consultation préopératoire. Notons que la technique PKR demande certes une convalescence de 5 jours, mais elle présente l’avantage de corriger de lourdes myopies du fait que l’accésibilité totale à la zone de traitement. La chirurgie réfractive, est reconnue, à présent, comme un gage de confort, de qualité et d’efficacité.