ongle incarné

L’ongle incarné, appelé également onychocryptose, est un ongle pénétrant dans la chair de l’orteil ou du doigt. Il s’agit d’une pathologie douloureuse et non sans risque puisque, sans traitement, elle peut s’infecter. Pour éviter cela, il est important de savoir l’identifier, le traiter mais surtout de prendre ses précautions pour l’éviter !

Comment reconnaître des ongles incarnés ?

Le premier symptôme est la douleur. Celle-ci provient des tissus autour de l’ongle. Une rougeur peut apparaître tout comme le gonflement du pourtour de l’ongle. Ce qui explique la souffrance occasionnée par un ongle incarné est le fait que le bord de l’ongle pénètre dans la peau située tout autour comme l’explique le site Poderm, site spécialisé dans la commercialisation d’huiles-sérum à base de plantes.

Trois stades de cette pathologie sont identifiés :

Stade n°1: L’ongle incrusté

Ce dernier présente une légère inflammation. La douleur est supportable car il s’agit d’une simple petite gêne en raison de la formation de peau autour de l’ongle.

Stade n°2 : L’ongle incarné avec inflammation

La douleur est située à un endroit précis et la souffrance associée est plus intense. Un bourrelet rouge et tuméfié est généralement présent. Le simple fait de presser directement ou de mettre une chaussure peuvent être très douloureux.

Stade n°3 : L’ongle incarné infecté

La douleur est telle qu’un simple effleurement peut être insupportable. Toute apparition de pus ou de saignement est significative de ce niveau de pathologie. L’avis d’un médecin ou d’un podologue est obligatoire.

traiter ongles incarnés

Quelles sont les facteurs risques ?

Une mauvaise coupe

La principale cause est une coupe trop courte ou trop arrondie. Il est préconisé de laisser systématiquement une longueur de 2 à 3mm afin d’éviter tout désagrément (repousse dans le derme de l’orteil ou doigt) et d’utiliser du matériel propre et désinfecté.

Un traumatisme

Le traumatisme peut être de sources variées tel qu’un coup de pied donné, un piétinement du pied, le fait de se cogner voire la réception d’un objet tombant sur le pied…

Une transpiration excessive

Le fait de transpirer abondamment favorise l’infection puisque l’humidité est de mise. Il convient de sécher les parties concernées. Un traitement peut être soumis par un pharmacien.

Un serrage des chaussures trop fort

Une chaussure trop serrée va favoriser la transpiration et le frottement de l’ongle et de la peau. Se chausser de chaussures larges ou ouvertes devient alors indispensable..

Une maladie

Plusieurs maladies peuvent être en cause. Le diabète en premier lieu mais les pathologies thyroïdiennes, cardio-vasculaires et le psoriasis sont également à l’origine des ongles incarnés. Enfin, le traitement contre le cancer (chimiothérapie) engendre des problèmes équivalents.

Quels traitements sont à mettre en place pour y remédier ?

La solution la plus simple est le bain de pied : il vous faut de l’eau chaude et un antiseptique local, à trouver dans votre armoire à pharmacie ou acheter du bleu de méthylène, l’ongle incarné doit baigner pendant 15 minutes environ. L’objectif est de faire ramollir la zone et calmer la douleur. Cette mesure est à renouveler 2 à 3 fois par jour jusqu’à la repousse correcte de l’ongle.

Laisser le pied à l’air libre est le meilleur moyen d’assécher et de ne pas traumatiser davantage l’ongle et l’orteil. Le port de chaussures ouvertes et larges est vivement recommandé.

Si aucune amélioration n’est constatée à l’issue de 2 ou 3 jours, l’avis d’un médecin généraliste est vivement recommandé. En fonction de l’état de l’ongle incarné, il pourra prescrire des soins spécifiques allant jusqu’à l’intervention chirurgicale, sous anesthésie locale, pour le retrait de l’ongle.

Dans de rares cas, une orthèse d’ongle (orthonyxie) est installée. Cet appareillage vise à corriger une déformation d’ongle ou de cors péri-unguéaux. Les semelles orthopédiques sont parfois prescrites pour limiter l’évolution d’un hallux valgus par exemple.

Enfin, il existe un remède de grand-mère efficace : le bain de pied à base de vinaigre de cidre (60ml) et d’eau chaude (1L).L’effet anti-inflammatoire du vinaigre rend ce remède efficace.

L’ongle incarné est douloureux et long à traiter en règle générale. Les traitements et les conseils de prévention sont à prendre en compte car, avec un soin régulier des pieds, il peut être évité.