Effectuer une activité sportive est grandement recommandé, y compris par les professionnels de santé. Et pour cause, le sport a des effets profondément positifs sur le corps humain. Néanmoins, il est important de noter qu’une activité consomme évidemment de l’énergie. En effet, les apports en énergie pour une activité sportive ne sont pas les mêmes, ni d’une quantité équivalente, à ceux réclamés au repos. Il est donc intéressant de prendre cela en compte lorsque l’on se lance dans le sport.

Les compléments alimentaires dans le sport

Se lancer dans le sport exige beaucoup plus de la part du corps, des exigences d’autant plus notables lorsqu’on se lance dans de telles activités après une période d’inactivité plus ou moins grande. Ces compléments ont un but relativement simple : apporter les nutriments nécessaire suite à une activité physique. On parle dans ce cas de protéines, de glucides et lipides. Cependant, d’autres éléments peuvent apporter un soutien au corps suite à un effort, tels que : les vitamines, les molécules antioxydantes, les minéraux et les oligoéléments. Vous pouvez trouver nombre de ces apports sur des sites spécialisés tels que : www.dravelnutrition.fr.

Il est également important de préciser que selon votre activité sportive, vous aurez plus ou moins besoin de certains nutriments plutôt que d’autres.

Quel nutriment pour quelle activité ?

Chaque complément alimentaire est différent, ce qui signifie que certains sont plus adaptés à une situation plutôt qu’à une autre. Néanmoins, il est toujours préférable qu’is aient, au minimum, pour base commune des ingrédients naturels qui ne vont pas bouleverser le fonctionnement de l’organisme. Dans l’idéal, il est toujours préférable de consulter un médecin avant de s’aventurer dans leur consommation. En effet, ce dernier est peut-être le mieux placé pour vous donner des conseils et vous recommander un complément plutôt qu’un autre.

Parmi les différents compléments les plus classiques, et qui s’adapte à beaucoup de situations, on peut penser aux suivants :

  • Le lin : En plus d’être un stimulant neuronal intéressant, le lin aide l’organisme à s’adapter à un effort plus ou moins intense. De plus, il fournit des réserves d’énergie grâce à sa haute teneur en gras polyinsaturés, ce qui est encore une fois particulièrement bénéfique lors d’un effort sportif. De ce fait, le lin est naturellement efficace dans le cadre d’un sport d’endurance, surtout qu’il est en mesure d’éviter l’oxydation et l’inflammation de cellules lors d’efforts physiques.

Ces avantages sont grandement dus à la présence d’Oméga-3 qui peut être consommé sous forme de cure, et ce, sous plusieurs semaines.

  • L’acérola : l’activité physique va épuiser votre corps, et s’il est important d’avoir suffisamment d’énergie pour effectuer ladite activité, il est également nécessaire de pouvoir récupérer convenablement. Notamment lorsque l’on prend en compte la formation de radicaux libres au sein de l’organisme suite à un apport plus élevé d’oxygène lors d’un effort. Des radicaux libres qui peuvent générer un stress oxydatif responsable du vieillissement prématuré de cellules.

L’acérola est en grande partie composé de vitamine C, une vitamine aussi présente dans les oranges, bien qu’en quantité moindre.

  • La spiruline : sans aucun doute l’un des compléments alimentaires les plus célèbres, la spiruline a la double fonction de fournir de l’énergie avant et après l’effort. Un avantage non négligeable qui explique sûrement sa popularité. Avec une composition en protéine à hauteur de 70 %, la spiruline permet de développer rapidement sa masse musculaire tout en améliorant la régénération cellulaire. De plus, à l’instar de l’acérola, la spiruline lutte également contre le stress oxydatif.

Limitée en glucides, tout en ayant de nombreux minéraux nécessaires pour le corps, la spiruline est un complément alimentaire sportif réputé qui peut en plus être pris sur le long terme, à savoir plusieurs mois, tant que les dosages sont progressifs et respectés.

N’oubliez pas qu’un apport trop élevé et trop brutal peut s’avérer contre-productif.

Le ginseng : un classique dans le milieu du complément alimentaire, le ginseng permet de lutter contre le stress oxydatif, au même titre que la spiruline ou l’acérola. Ses principaux intérêts sont sa capacité à améliorer la concentration tous permettant une récupération bien plus rapide. Bien qu’il puisse être consommé sur plusieurs semaines, il est important de procéder à quelques interruptions afin de ne pas surcharger votre organisme. En effet, maintenir un certain équilibre dans sa consommation de complément alimentaire demeure crucial lors d’activités sportives.