Lorsqu’on est en présence d’un arrêt cardiaque, il n’est pas simple de porter secours. En dépit de la présence d’un défibrillateur, on peut se sentir démuni si on n’est pas préalablement formé. Il existe des formations certifiées qui permettent à chacun de porter secours.

Formation au défibrillateur dans l’entreprise

Jusqu’à présent, la réglementation n’obligeait pas les entreprises à s’équiper de dispositifs dits DAE (défibrillateur automatique externe). Vous trouvez toutes les informations nécessaires sur defibril.fr. En effet, les ministères de la Santé, du Sport et de l’Intérieur se sont penchés sur la question et des recommandations sont parues au Journal Officiel. En ce qui concerne les entreprises, le Code du travail tend à reprocher au chef d’entreprise l’absence de DAE.

Pourquoi former les salariés au maniement des DAE ?

Le décret 2018-1186 du 19 décembre 2018 impose que les ERP (établissements recevant du public) soient équipés avant le 1er janvier 2020. Les formations aux premiers secours n’incluent pas l’apprentissage des défibrillateurs. On y apprend à faire un massage cardiaque manuel sur un mannequin, mais les stagiaires ne voient pas un défibrillateur en action. Il existe des formations spécifiques qui sont destinées à l’ensemble des salariés. Chaque employé, dans l’entreprise, doit être en mesure de secourir une personne atteinte d’un arrêt cardiaque.

Vidéos et tutoriels : apprendre par l’image

Les spécialistes des DAE proposent des formations faciles à mettre en place, quel que soit de nombre de participants. Des vidéos sont disponibles pour l’ensemble des dispositifs de défibrillation. Elles sont accompagnées de tutoriels sous forme de pas-à-pas, ce qui permet d’intégrer facilement les principes et les gestes à effectuer.

Formations complémentaires à celle relative aux DAE

Bien entendu, la formation au maniement des défibrillateurs s’inscrit dans un programme plus vaste de prévention des risques. Les salariés doivent pouvoir demander à devenir SST (sauveteur secouriste du travail). Ils peuvent apprendre à être manager de la santé et de la sécurité au travail. Leur rôle consiste aussi à vérifier que le matériel bénéficie d’un contrat de maintenance afin d’être toujours en état de fonctionner.