soulager la constipation

Les probiotiques sont de bonnes bactéries présentes dans les yaourts et autres aliments fermentés et sont connus pour faire du bien à notre système digestif. Les chercheurs du King’s College de Londres ont d’ailleurs découvert qu’en moyenne les probiotiques ralentissaient le « temps de transit intestinal » de 12,4 heures, augmentaient le nombre de selles hebdomadaires de 1,3 et contribuaient à ramollir les selles, les rendant ainsi plus faciles à évacuer. Parmi les différents souches de probiotiques, le bifidobacterium semble être les plus efficaces. Nous verrons dans cet article comment les probiotoques soulagent la constipation selon les différents cas de constipation. Si vous souhaitez en savoir davantage sur ce sujet, nous vous invitons à consulter ce site.

Le syndrome du côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable (SCI) peut entraîner de nombreux symptômes, notamment des douleurs à l’estomac, des ballonnements et de la constipation. Les probiotiques sont souvent utilisés pour soulager les symptômes du SCI, y compris la constipation. Un examen de 24 études a montré que les probiotiques réduisaient la gravité des symptômes et amélioraient le transit intestinales, les ballonnements et la qualité de vie des personnes atteintes du SII. Une autre étude portant sur 150 personnes atteintes du SII a révélé qu’une cure de probiotiques de 60 jours contribuait à améliorer la régularité intestinale et la consistance des selles.

probiotiques

Constipation infantile

La constipation chez les enfants est courante et peut être causée par divers facteurs, notamment le régime alimentaire, les antécédents familiaux, les allergies alimentaires et les problèmes psychologiques. De nombreuses études indiquent que les probiotiques soulagent la constipation
chez les enfants. Par exemple, un examen de 6 études a montré que la prise de probiotiques pendant 3 à 12 semaines augmentait la fréquence des selles chez les enfants constipés, tandis qu’une étude de 4 semaines sur 48 enfants a établi un lien entre ce complément et l’amélioration de la fréquence et de la régularité des selles.

Prise de médicaments

Plusieurs médicaments peuvent contribuer à la constipation, notamment les opioïdes, les compléments à base de fer, les antidépresseurs et certains traitements pour le cancer.

En particulier, la chimiothérapie est une cause majeure de constipation quand on sait qu’environ 16 % des personnes qui suivent ce traitement anticancéreux souffrent de constipation.

Dans une étude portant sur près de 500 personnes atteintes de cancer, 25 % ont signalé une amélioration de la constipation ou de la diarrhée après la prise de probiotiques. Parallèlement, dans une étude de 4 semaines sur 100 personnes, les probiotiques ont amélioré la constipation causée par la chimiothérapie chez 96 % des participants.

Les probiotiques peuvent également être bénéfiques pour les personnes qui souffrent de constipation causée par la prise de fer. Par exemple, une étude de deux semaines menée auprès de 32 femmes a montré que la prise quotidienne d’un probiotique en même temps que du fer augmentait la régularité intestinale et la fonction intestinale, par rapport à la prise d’un placebo.

Inconvénients potentiels

Bien que les probiotiques soient généralement considérés comme sûrs, ils ont parfois quelques effets secondaires à prendre en considération. En effet, lorsque vous commencez à les prendre, ils peuvent provoquer des problèmes digestifs, tels que des crampes d’estomac, des nausées, des gaz
et de la diarrhée. Bien que ces symptômes disparaissent généralement avec le temps, il est toutefois préférable de consulter un professionnel de la santé avant de prendre des probiotiques.

Sources : https://www.ncbi.nlm.nih.gov