canicules et bébés

Nous sommes en plein cœur de l’été et le moins que l’on puisse est que la chaleur est présente sur la région parisienne ! Jusqu’à l’arrivée de l’automne, de belles et chaudes journées sont encore à prévoir. Toutefois, en tant que jeunes parents, il n’est pas évident de connaître les précautions à prendre pour les bébés et enfants, d’autant plus dans une zone aussi dense que Paris et sa proche banlieue. En effet, ils sont beaucoup plus sensibles qu’un adulte à la déshydratation et aux rayons du soleil.

Ne le laisser seul sous aucun prétexte

Certains parents ont parfois tendance à laisser leur bébé ou leur enfant quelques minutes dans la voiture le temps de faire une course. Or, c’est l’erreur à éviter absolument. Il fait toujours quelques degrés de plus dans la voiture qu’à l’extérieur. L’air devient rapidement étouffant et les rayons du soleil passent à travers les vitres pour réchauffer encore plus l’habitacle à l’arrêt. Dans la voiture, nous évitons aussi de mettre la climatisation trop forte et dans sa direction.

En ville, limitez les déplacements qui ne sont pas indispensables. Si vous n’avez réellement pas le choix, faites garder votre enfant, même pour une heure ou deux. Vous pouvez facilement trouver un système de garde. Par exemple, si vous cherchez une nounou aux alentours de Boulogne Billancourt, un site vous met en correspondance avec les nounous près de chez vous. Vous pouvez rapidement en trouver une disponible dans l’heure pour lui confier votre enfant le temps d’une course ou d’un rendez-vous.

Précautions à prendre pour les bébés et enfants : les hydrater et les rafraîchir

Votre enfant est comme vous : il souffre de la chaleur et il transpire. Il ne faut pas hésiter à l’humidifier régulièrement dans la journée. Cela peut passer par la prise d’un bain, par l’utilisation d’un brumisateur ou par un petit coup de gant de toilette. Avant 6 mois, évitez tout de même l’eau froide. Votre bébé peut prendre du temps à apprécier l’eau et il est encore sensible aux températures froides. Ceci ne va faire que l’effrayer.

Pedant les périodes de canicule, proposez-lui plus souvent à boire et à manger. Si votre enfant a déjà un âge où il est autonome, il doit toujours pouvoir trouver de l’eau à sa disposition. Au contraire, s’il se nourrit toujours au biberon, n’hésitez pas à lui proposer de l’eau entre chaque repas. Pour les bébés allaités, augmentez les fréquences.

Il se peut que la chaleur fasse tomber malade votre enfant. Au moindre signe de fièvre, il est important de consulter son pédiatre pour éviter à tout prix la déshydratation.

grosse chaleur et enfants

Adapter sa tenue en conséquence

Tous les parents ont déjà pensé à mettre leur bébé nu pour éviter qu’il n’ait trop chaud. Or, même quand on vit dans un appartement en banlieue parisienne et qu’on a l’impression qu’il n’ a pas d’air, il y a néanmoins des courants d’air ! Avoir le torse nu va le rendre vulnérable et il ne se sentira pas en sécurité dans cette tenue. De même, il est sensible et peut rapidement tomber malade. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de lui laisser au moins un body fin et à manches courtes.

Adapter ses sorties dans la rue

Pendant les grosses chaleurs, dans les rues de la ville, nous essayons d’éviter le portage du bébé. En effet, le porter contre soi à l’extérieur est le meilleur moyen de lui faire attraper un coup de chaud à cause de la chaleur corporelle qui va s’en dégager. Si vous sortez en poussette pour vous promener par exemple dans le bois de Boulogne pour prendre un peu l’air, ne commettez surtout pas l’erreur de la recouvrir avec un linge. Ce dernier va concentrer la chaleur en dessous c’est-à-dire sur votre enfant.
A la place on le recouvre de crème solaire avec l’indice le plus fort possible, on lui met un vêtement anti-UV, un chapeau pour protéger sa tête et des lunettes de soleil. Et évitez les heures les plus chaudes de la journée.

Les grosses chaleurs sont souvent le véritable cauchemar des jeunes parents quand ils résident dans la région parisienne, surtout lorsque leur enfant est un nouveau-né. Pourtant, en connaissant ces précautions à prendre pour les bébés et enfants, il est possible de passer cette mauvaise période avec sérénité et en toute sécurité pour ces jeunes franciliens.