Gamma GT

L’organisme est une formidable machinerie complexe et auto-résiliente. Quels que soient nos comportements, il existe toujours une réponse naturelle de notre corps aux agressions extérieures ou aux conditions dans lesquelles nous vivons. Pourtant, la plupart de ces réponses ne sont pas censées durer dans le temps et il peut arriver, lors de la présence prolongée d’un stimulus, que ce fonctionnement naturel engendre lui-même d’autres problèmes.

Le taux de Gamma glutamyl transférase élevé
est l’exemple typique de cette sur réaction du corps. S’il est trop élevé pendant un temps long, cela signifie que l’organisme doit compenser en permanence la présence d’une substance ou celle d’un corps étranger au sein de notre corps. Il est donc essentiel d’analyser et de modifier ses comportements pour retrouver un fonctionnement sain de nos réactions de défenses naturelles afin de ne pas les utiliser à mauvais escient. Explications.

Un taux de Gamma glutamyl transférase élevé : les causes

Un taux de Gamma glutamyl transférase élevé est généralement le signe d’une activité trop intense du foie, du pancréas ou des reins. C’est le foie qui en produit le plus et il est donc important de surveiller son alimentation si un taux de GMT trop important est décelé par un praticien. Les aliments riches, gras, sucrés et salés peuvent en être la cause mais c’est souvent une consommation trop importante d’alcool qui est à l’origine de ce type de dysfonctionnement.

Cependant, un régime alimentaire déséquilibré peut lui aussi être la cause d’un taux de GMT trop élevé. Les viandes rouges, pâtisseries et graisses saturées des produits transformés peuvent elles aussi être soupçonnées de produire des taux élevés. On observe également une augmentation des GMT chez les diabétiques de type 2, qui ont potentiellement abîmé leur foie en ingérant de trop grandes quantités de sucre. Enfin, certains médicaments peuvent expliquer le phénomène.

Gamma glutamyl transférase

Le rôle des Gamma glutamyl transférase dans l’organisme

Les Gamma glutamyl transférase, ou GMT, sont des enzymes de type hépatique, produites naturellement, notamment par le foie. Leur rôle est partie prenante du métabolisme des acides aminés et donc de l’absorption des protéines et des nutriments par l’organisme. Plus précisément, les Gamma glutamyl transférase sont, comme leur nom l’indique, impliqués dans le processus de transfert des acides aminés à travers la membrane de nos cellules.

Leur rôle essentiel dans le métabolisme les oblige à être présents dans de nombreux organes et tissus liés à la digestion. On en retrouve ainsi dans le foie bien sûr mais également dans les reins et le pancréas. Un taux de Gamma glutamyl transférase élevé peut donc être le signe d’un dysfonctionnement de l’un de ces organes mais aussi le résultat de comportements peu adaptés, menant à une augmentation du cholestérol, du diabète ou à un taux de triglycérides trop important.

Comment faire baisser son taux de Gamma glutamyl transférase ?

Un taux de Gamma glutamyl transférase élevé n’est pas forcément nocif en soi pour l’organisme mais il est révélateur de problèmes plus graves qui eux peuvent mener à diverses pathologies. On pense notamment à la cirrhose du foie, une insuffisance rénale ou une pancréatite, voire des cancers et des crises cardiaques. Il est donc essentiel de réagir promptement si un taux de GMT trop important est diagnostiqué par votre médecin.

Pour cela, la première chose à faire est de revoir vos habitudes alimentaires. Eliminer l’alcool, les graisses saturés et la viande rouge de votre régime est prioritaire. Vous devriez également consommer plus de légumes verts et certaines infusions naturelles aidant à la purification du foie. Par ailleurs, il est important de bouger plus en faisant du sport et, sur recommandation d’un médecin, d’arrêter les traitements médicamenteux qui provoquent l’augmentation du taux de GMT.