hypnothérapie

Bon nombre de nos concitoyens se trouvent actuellement dans cette spirale infernale. Celle où l’on essaye d’arrêter de fumer, malgré tous les obstacles qui se trouvent sur notre chemin. Et bien souvent, ces derniers se retrouvent dans une impasse. Entre peurs, manque de motivation ou inefficacité des patchs, ils se retrouvent bien souvent à cours de solutions.

Mais heureusement, une nouvelle solution à l’efficacité prouvée fait petit à petit son apparition sur le marché : c’est l’hypnothérapie.

L’hypnothérapie, qu’est-ce que c’est ?

Aujourd’hui, de plus en plus de professionnels du domaine médical se spécialisent dans l’hypnose. Ce processus vise à guérir tout un tas de troubles psychiques par un état de conscience modifié.

Une fois dans cet état, le patient est en fait placé dans une sorte de second milieu naturel. Il y perçoit notamment ses peurs, qu’il peut ainsi mieux appréhender.

De plus, l’une des vertus de l’hypnose est la facilité avec laquelle elle permet à ses usagers d’atteindre leurs propres objectifs fixés. Ainsi, elle s’avère être une excellente aide complémentaire à côté des méthodes plus classiques du corps médical.

hypnose et cigarette

Efficacité de l’hypnothérapie

Il a été prouvé lors d’une étude de 2018 publiée par l’université de Lorraine montre que l’hypnothérapie peut s’avérer plus efficace que les méthodes dites « classiques » que l’on a l’habitude de conseiller aux fumeurs qui désirent arrêter.

En optant pour cette solution, le patient, qui est longtemps resté immobilisé par cette dépendance, prend enfin sa décision. Il perçoit désormais la cigarette comme inutile, étrangère ou comme un bourreau dont il est la victime. Vous l’aurez donc compris, l’hypnothérapie agit sur la perception du sujet. C’est comme une prise de conscience soudaine qui permet au patient de prendre le recul nécessaire face à son problème. Et il s’en détache ainsi petit à petit, laissant de côté l’aspect émotionnel de la chose.

C’est d’ailleurs pour cela que si le sujet est poussé à l’arrêt du tabac par son entourage familial ou professionnel, alors, l’échec est probable. Car l’une des clés de l’hypnothérapie réside dans le fait que la décision d’arrêter est purement personnelle. Si elle est motivée par des personnes extérieures, alors l’hypnothérapie s’avérera parfaitement inefficace

Fonctionnement de l’hypnothérapie

Cécile Marie-Luce, Enseignante en hypnose à l’Académie PNL Éric Mathiasin nous explique un des enseignements de leur formation en hypnose : « L’arrêt du tabac par hypnose repose sur le mécanisme de la suggestion et le concept de l’empreinte. Il faut savoir qu’en chaque fumeur réside une volonté plus ou moins cachée de se délivrer de l’emprise du tabac. Alors, le thérapeute amplifie cette partie, aussi cachée soit-elle. Il donne l’avantage à des pensées et à un discours différent et optimiste centré sur les avantages qu’elle gagnerait.

Ensuite, il existe différentes possibilités de suggestions que le thérapeute peut accentuer chez son patient. Celui-ci décidera alors par lui-même celles qu’il considère comme étant les plus efficaces. Par exemple, l’association, le plaisir de respirer, le désir de se débarrasser d’un produit toxique, de vaincre une dépendance ou d’être à nouveau maître de son corps. Tout dépendra de la perception du sujet, en fonction de son expérience personnelle et de son inconscient ! »