vapoter sans tousser

La cigarette électronique est désormais si populaire qu’elle ne se destine plus seulement aux personnes qui souhaitent arrêter de fumer. Néanmoins, une bonne partie des vapoteurs sont d’anciens fumeurs, pour qui les premiers temps de la vape ne sont pas toujours très agréables. En effet, et à leur grande surprise, certains subissent des crises de toux incontrôlables. Vous souhaitez savoir comment vapoter sans tousser ? Suivez le guide !

Quel est le meilleur eliquide pour vapoter sans tousser ?

Avant de vous donner quelques conseils pour choisir votre eliquide, il est important de savoir que la toux est quasiment une étape obligée au moment où vous arrêtez la cigarette classique. La raison est que la toux est un réflexe pour protéger vos poumons d’une irritation. En dehors de la vape, ce symptôme se retrouve quand un virus ou une bactérie vous rend malade.

En ce qui concerne la cigarette électronique, vous devez savoir que la composition de votre eliquide n’est pas la même qu’une cigarette. Dans cette dernière, vous avez des substances qui empêchent les informations de passer au niveau du nerf de la toux. À l’arrêt de la cigarette pour le vapotage, il faut donc laisser le temps à votre organisme de s’habituer, et surtout à vos cils vibratoires de se régénérer. Par contre, si votre toux persiste au-delà de 3 semaines, il est impératif que vous alliez consulter un médecin. Vous pouvez commencer par votre médecin traitant, qui vous orientera au besoin vers un spécialiste, comme un pneumologue ou un ORL.

Maintenant que vous en savez plus sur le mécanisme d’apparition de la toux, voyons comment vous pouvez choisir votre eliquide pour limiter cette toux.

  • Privilégiez un taux équilibré entre le Propylène Glycol et la Glycérine Végétale. Cherchez donc un flacon en 50/50.
  • Choisissez avec attention votre arôme. Parfois, il arrive que vous soyez intolérant à certains goûts. Commencez donc par un peu de menthe dans votre vape, car cela est souvent bien toléré. En plus, la fraîcheur de la menthe vous fera du bien. Libre à vous par la suite de l’associer à d’autres arômes. En suivant ce lien, vous découvrirez que la menthe peut être associée à des goûts de bonbons, ou des fruits, comme la pomme, le cassis, les fruits rouges.
  • Prenez un taux de nicotine adapté à votre consommation. Prenez le plus petit dosage si vous fumiez moins de 10 cigarettes par jour. Entre un demi-paquet et un paquet, vous avez les dosages intermédiaires, à savoir le 6 ou bien le 12 mg. Au-delà du paquet, il vous faudra le plus grand dosage. Par contre, en cas de toux persistante, vous pouvez utiliser des sels de nicotine qui sont plus doux.
  • Privilégiez des eliquides français, car vous serez certain qu’ils répondront aux normes en vigueur, et donc, que vous n’aurez pas de substances dangereuses dedans.

Comment vapoter sans tousser ? Une question de technique

Pour de nombreux anciens fumeurs, la première inhalation de vapeur est parfois un véritable calvaire. En effet, les gorges des fumeurs sont habituées au tabac et aux nombreux produits anesthésiants que la fumée de cigarette contient. Aussi, lorsque la vapeur qui elle ne contient aucun de ses agents passe par leur voies respiratoires, elle déclenche une alerte liée à l’irritation et donc la toux ! Mais alors, comment vapoter sans tousser quand on est un ex-fumeur ?

Il faudra d’abord transformer vos habitudes. Les fumeurs ont tendance à tirer des bouffées courtes mais intenses alors que les vapoteurs tirent longtemps et en douceur sur leur cigarette électronique. Forcez-vous donc au début à faire durer vos inspirations et ceci deviendra ensuite un réflexe naturel. On peut également s’orienter vers des modèles spécifiques comme les cigarettes électroniques à tirage indirect qui reproduisent les habitudes du fumeur en permettant à la vapeur de rester en bouche.

éviter la toux

Le choix d’un e-liquide adapté pour éviter la toux

Pour savoir comment vapoter sans tousser, il est essentiel de comprendre que le vapotage est le résultat de la combinaison de divers éléments. Si le modèle de la cigarette électronique et les habitudes du fumeurs jouent un grand rôle dans l’apparition de la toux, il faut également prendre en compte les particularités des e-liquides. En effet, chacun d’entre eux est un savant mélange entre divers composants dont le propylène glycol est le plus déterminant pour limiter la toux.

Chaque base de e-liquide est composée d’un équilibre entre la glycérine végétale et le propylène glycol. La première est celle qui détermine la densité de la vapeur tandis que le second joue le rôle d’exhausteur de goût. Mais il est aussi le composé à l’origine du fameux « hit », très recherché par de nombreux vapoteurs. Si votre e-liquide est trop concentré en propylène glycol, il est fortement possible que cela vous fasse tousser. Dans ce cas, orientez-vous plutôt vers un mélange 50-50.

Arôme, nicotine et toux désagréable

Pour les nouveaux vapoteurs qui ne sont pas passés par l’expérience de la cigarette classique, les mêmes problèmes de toux peuvent apparaître pendant les premiers temps. Alors comment vapoter sans tousser quand on est un parfait néophyte de la fume et de la vape ? Dans ce cas, ce peut être la concentration de nicotine qui est trop élevée. En effet, celle-ci est aussi partie prenante de l’intensité du « hit » et trop de nicotine quand on n’y est pas habitué, c’est l’assurance de tousser à foison !

Enfin, le dernier point qui peut favoriser l’apparition de la toux pendant le vapotage concerne les arômes. Ceci est assez rare mais certains d’entre nous sont intolérants face à certains goûts proposés par les e-liquides. Les arômes frais, comme les saveurs mentholées par exemple, sont généralement celles qui suscitent le plus de rejet. Si vous toussez, il vous faudra donc d’abord tenter un autre parfum avant de décider de changer vos habitudes ou votre matériel.