aides-soignantes

Dans une structure de santé, les aides-soignantes sont d’une aide précieuse. Avec la crise sanitaire de la COVID-19, ces professionnelles sont de plus en plus sollicitées. Voici un zoom sur ce métier paramédical.

Le rôle des aides-soignantes durant le Coronavirus

Les aides-soignantes sont en premières lignes pendant la crise sanitaire. Elles jouent les premiers rôles dans la lutte contre la COVID-19.

Les missions de l’aide-soignante pour faire face à la crise sanitaire

Le rôle principal de l’aide-soignante durant la Covid-19 est de combler le manque d’autonomie du patient. L’aide-soignante aide le patient à réaliser ce qu’il n’arrive plus à faire durant la pandémie. Elle va accueillir le patient au niveau des urgences et le mettre à l’aise. Parfois, elle effectue les soins d’hygiène au patient si ce dernier n’est pas en l’état de le faire lui-même. L’aide-soignante collabore avec les infirmières pour apporter les meilleurs soins aux malades.

Des méthodes de travail adaptées à la COVID-19

Pour exercer le métier d’aide-soignante, il faut avoir le DEAS et présenter ses motivations à la structure qui recrute. Aujourd’hui, ces travailleurs utilisent des équipements adaptés pour accueillir les patients. Elles vont utiliser des masques, charlottes ou blouses dans le but d’éviter la contamination du virus. Que ce soit les gestes barrières ou la désinfection, tout est mis en place pour limiter au maximum la propagation du virus. Les box utilisés que doivent utiliser les patients sont nettoyés plusieurs fois.

Les services d’urgence sont divisés en deux zones avec l’apparition du Coronavirus. Il a alors été établi une entrée réservée aux patients non-Covid et une pour ceux qui sont susceptibles d’avoir le virus. Tous les patients seront contrôlés, même ceux qui sont dans la zone non-covid. Pour faire face aux dépenses liées à la maladie, les hôpitaux de France effectuent des appels aux dons. Ainsi, ils pourront disposer de l’ensemble des équipements nécessaires pour limiter la propagation de la maladie. Les aides-soignantes ont une importance capitale dans le dispositif sanitaire.

aides-soignantes sanitaire

Comment devenir aide-soignante ?

Pour devenir aide-soignante, il faudra obtenir le Diplôme D’État d’Aide-Soignante (DEAS).

Concours pour entrer en école préparatoire au DEAS

Pour obtenir le DEAS, il faut passer un concours d’entrée en formation et avoir au minimum 17 ans. La candidate s’inscrit entre janvier et mars aux épreuves d’entrée dans une école préparatoire agréée par le ministère de la santé. Le concours comprend une épreuve d’admission et une d’admissibilité. Celles qui ont le BAC, le BEP Sanitaire ou le CAP Petite Enfance sont dispensés de l’épreuve écrite.

En mathématiques, vous devez connaître les opérations de base comme l’addition, la multiplication, la soustraction et la division. Les conversions doivent aussi être maîtrisées. Vous aurez également à répondre à des questions de culture générale.

La Formation d’Aide-Soignante

La candidate commence la formation d’aide-soignante lorsqu’elle réussit le concours. L’apprentissage dure 10 mois et il est divisé en 17 semaines de cours théoriques et 24 semaines de stage. L’apprentissage comprend 8 modules. Ces derniers sont validés par écrit ou par une mise en situation professionnelle. Le jury sera constitué du maître de stage et de l’enseignant de l’école d’aide-soignant.

Diplôme d’État d’Aide-Soignant DEAS

Lorsque votre formation est terminée et validée, vous allez alors recevoir votre DEAS. Comme tout autre diplôme du secteur paramédical, cette qualification s’obtient avec la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience).