traitement cancer de la prostate par Lutetium

Traiter un cancer de 4ème stade recèle beaucoup de difficultés. Les métastases éloignées apparaissent. Impossible de dépister et d’éliminer toutes les métastases. Par conséquent, les méthodes prioritaires sont celles qui actionnent sur la totalité des cellules cancéreuses contenues dans l’organisme. En cas de cancer métastatique de la prostate, on utilise la chimiothérapie et la thérapie hormonale. Dans les cas très compliqués, lorsque les produits de chimiothérapie ne fonctionnent plus, on a recours à des méthodes de traitement par radionucléides. En Allemagne, on peut obtenir un traitement par Lutétium-177-PSMA.

Le traitement du cancer métastatique de la prostate

La thérapie 177Lu-PSMA est applicable dans les situations ci-après:

  • présence de métastases éloignées;
  • foyers métastatiques multiples;
  • taux élevé de PSA;
  • aucune réaction à la chimiothérapie, les produits de chimiothérapie sont contre-indiqués ou le patient y renoncent à cause de l’intolérance.

La thérapie PSMA se positionne comme une méthode de traitement systémique. L’organisme humain accueille le radionucléide Lutétium-177 qui se relie avec l’antigène membranaire spécifique de la prostate (PSMA), présent en abondance sur les cellules cancéreuses et pratiquement absent sur celles saines, d’où la sélectivité de l’agent radiopharmaceutique. En cas de cancer de la prostate, le Lutétium détruit les tumeurs cancéreuses, quelle que soit leur location. L’isotope émet les rayons bêta courtes qui  s’introduisent à quelques millimètres, les tissus sains ne souffrent donc pas à cause de cette procédure médicale.

traitement cancer de la prostate

Comment le traitement sera-t-il organisé?

Pour réduire les dimensions de la tumeur et éliminer les foyers métastatiques, le produit s’introduit par voie intraveineuse. Étant extrêmement lente, la procédure dure 15-20 minutes. Pour protéger les reins, les patients obtiennent les solutions cristalloïdes par perfuseur tandis que pour protéger les glandes salivaires, on y appose le froid. Pendant deux jours qui suivent l’injection, le patient se trouve dans une chambre blindée.

La procédure est précédée et suivie des tomographies par émission de positrons (TEP). La TEP prévoit l’introduction d’une petite dose de produit suivie d’une scanographie du corps du patient. La procédure permet d’individuer les foyers métastatiques et de vérifier l’aptitude du radionucléide à s’accumuler dans les cellules cancéreuses. Deux jours après l’introduction de la dose thérapeutique de Lutétium, il faut faire une autre scanographie pour évaluer les résultats.

La thérapie du cancer métastatique de la prostate par Lutétium dure quelques mois. Au total, il faut 3 ou 4 séances. Ce nombre est très individuel et dépend des résultats du traitement. L’agent radiopharmaceutique est introduit 1 fois par 2 mois.

Le traitement, n’est-il pas dangereux?

La thérapie PSMA pour le traitement du cancer de la prostate est bien tolérable. Cette procédure a un haut degré de sécurité. Tous les patients ne souffrent pas des effets secondaires. Même si c’est le cas, les effets secondaires sont toujours réversibles. Risque de sécheresse buccale, de nausée. Certains patients ont les muqueuses ɶdémiques qui compliquent l’ingestion et l’expression orale. Les effets secondaires passent au bout de quelques jours.

L’introduction de l’agent radiopharmaceutique produit l’effet sur les reins et le foie.  Avant de procéder au traitement, il faut donc contrôler la fonction de ces organes : analyse biochimique sanguine, coagulogramme, d’autres examens généraux. Si les foyers cancéreux se trouvent dans le foie, les médecins peuvent précéder la thérapie par une angioplastie des conduits biliaires pour éviter l’ictère cholostatique.

En plus, le patient doit respecter un régime spécial sans alcool et sans matières grasses. Le patient se fait régulièrement examiner. Si besoin, les médecins lui prescrivent les médicaments pour couper les effets secondaires de la thérapie PSMA.

Combien coûte le traitement par Lutétium 177

Le traitement par 177Lu- PSMA est déjà accessible dans les meilleures cliniques de l’Europe. En Allemagne, la procédure coûte 15-20 milles euros. Pour réserver le programme, profitez du service Booking Health. Nos prestations et nos avantages:

  • Choix d’une clinique qui montre les meilleurs résultats dans le traitement du cancer métastatique de la prostate et possède une riche expérience d’utilisation des méthodes de traitement par radionucléides.
  • Les tarifs du traitement par Lutétium sont réduits grâce à l’absence de coefficient et majoration de tarifs pour patients étrangers.
  • Fil d’attente réduit, rendez-vous et hospitalisation aux dates qui vous conviennent.
  • Communication avec les médecins et l’administration de la clinique, gestion organisationnelle.

Notre service client prévoit, entre autres, l’accueil à l’aéroport, déplacements, réservation de billets et de chambres d’hôtel.