les DAE

La protection de la santé des individus est bien sûr un thème frénétiquement abordé en ces temps de pandémie. Mais si le Covid 19 se doit d’être combattu avec vigueur, il ne faudrait pourtant pas oublier que d’autres épidémies surviennent en ce moment même dans le monde entier. Plus proches de nous, les incidents cardiaques restent l’une des causes les plus importantes de mortalité en France. C’est donc pour cela que les DAE deviennent obligatoires dans les établissements publics dès janvier 2022.

Les défibrillateurs, des équipements qui sauvent des vies

En France, 50 000 décès consécutifs à un arrêt cardiaque sont constatés chaque année. Ce triste bilan est fortement lié au manque d’équipements nécessaire aux premiers secours. Mais, il existe des solutions très efficaces. Le défibrillateur automatisé externe est de ceux-là. Ce dispositif médical qui aide à la réanimation des personnes victimes d’un arrêt cardiaque, couplé à un massage en attendant la venue des secours, contribue en effet significativement à augmenter les chances de survie.

Les DAE permettent en effet d’éviter un arrêt cardiaque fatal et ceci sans nécessiter l’intervention d’une personne hautement qualifiée pour pratiquer la défibrillation. Il existe des défibrillateurs automatiques ou semi-automatiques, mais tous ont en commun la présence d’une assistance vocale intégrée. Celle-ci permet à l’utilisateur, même non initié, de suivre le protocole pas à pas, du massage jusqu’au placement des électrodes. C’est même l’appareil qui effectue le diagnostic et décide de la nécessité de choquer ou non. C’est pourquoi ces outils deviennent obligatoires dans les établissements publics dès janvier 2022.

Defibrillateur

Les DAE deviennent obligatoires dans les établissements publics

Depuis le décret du 19 décembre 2018, un calendrier a été établi, obligeant progressivement les établissements recevant du public à s’équiper en DAE. En janvier 2020, ce sont les ERP de catégories 1,2 et 3 qui ont dû s’équiper, puis les ERP de catégorie 4 en janvier 2021, avant que la majorité des ERP de catégorie 5 soient soumis aux mêmes obligations en janvier 2022. Dans cette dernière catégorie, citons par exemple les gares, les établissements sportifs ou les structures d’accueil pour les personnes âgées.

À noter que si les DAE deviennent obligatoires dans les établissements publics, ce sont les propriétaires de ces lieux qui portent la responsabilité de leur détention. Sachez cependant qu’il est possible de mutualiser les dispositifs lorsque plusieurs ERP se situent dans une même zone géographique et que le partage de l’outil permet une accessibilité suffisamment rapide pour répondre à l’urgence cardiaque.

Comment s’équiper en DAE ?

Alors que les DAE deviennent obligatoires dans les établissements publics, il incombe aux propriétaires de ces établissements de s’équiper par leurs propres moyens. Il est donc important pour les structures privées concernées, comme les entreprises par exemple, de se tourner vers des fournisseurs professionnels et certifiés. On recommande ainsi les services de structures comme defibrillateur-center.com, qui œuvrent depuis plusieurs années à la diffusion de cet outil indispensable pour sauver des vies.

En faisant appel à eux, vous aurez à un large choix de défibrillateurs hauts de gamme, reconnus pour leur efficacité et leur simplicité d’utilisation. En outre, vous pourrez aussi vous fournir en accessoires, telles les batteries ou les électrodes et surtout profiter de précieux services, comme l’assistance ou la formation. Il ne vous reste plus qu’à les contacter pour participer à la chaîne de prise de conscience et de solidarité qui s’enrichit chaque jour de nouveaux défibrillateurs dans le pays !