Le cancer est une maladie mortelle qui s’attaque principalement aux cellules du corps. Rien qu’en France, près de 1 000 nouveaux cas sont enregistrés quotidiennement et environ 150000 décès sont dénombrés annuellement. Afin d’éviter son apparition ou de le diagnostiquer précocement, il est important d’avoir certains réflexes. Voici quelques comportements à adopter pour prévenir d’éventuels cancers.

Faire régulièrement du sport

L’exercice régulier d’une activité sportive aide à diminuer considérablement les risques de cancer. En effet, cela aide à réduire la prise de poids ou à éviter l’obésité qui est une cause majeure de cette pathologie. Il faut savoir qu’une pratique régulière du sport accélère le transit et favorise la diminution des éléments cancérigènes dans le système digestif.

Même légère (une simple marche d’une heure, par exemple), une activité physique peut déjà aider à diminuer le risque de décès par un cancer. À titre indicatif, sachez que vous pouvez contacter Le French Club pour obtenir des conseils sur de nombreux exercices sportifs adaptés. Pour en revenir aux pathologies, retenez que le sport prévient efficacement les cancers : du sein, de l’utérus, de la prostate ou du côlon,

Réduire la consommation de viande rouge

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, la viande rouge est un vecteur de cancer pour la plupart des hommes. Lorsqu’on en consomme 100 grammes, le risque de cancer colorectal peut augmenter d’environ 17 %. À cela s’ajoute le fait que les graisses contenues dans ces viandes accroissent la sécrétion d’acides biliaires (également cancérigènes) par le foie.

Les cuissons à haute température (barbecue et fritures) représentent aussi un danger, car elles sont susceptibles de former des composés cancérigènes sur les aliments. En revanche contre, pour les consommateurs de poissons, le risque de contracter un cancer est nettement réduit de 30 %. Ainsi, il est conseillé de consommer entre 300 et 500 grammes de viande rouge au maximum. Cela dit, la solution la plus radicale serait de manger le poisson en substitution à la viande.

fruit et legume

Consommer des fruits et légumes

Pour prévenir n’importe quel type de cancer, l’alimentation joue un rôle très important. Dans ce sens, un certain nombre d’études scientifiques ont prouvé l’impact protecteur des fruits et légumes sur l’homme. Comme le sport, ces aliments aident à contrôler l’évolution du poids qui constitue, d’ailleurs, l’un des plus grands facteurs de risque de cancer.

De plus, ces végétaux neutralisent certains éléments cancérigènes, stimulent toutes les protections de l’organisme humain et les fibres qu’ils contiennent accélèrent le transit. Ce qui permet aux fruits et légumes d’agir principalement sur les cancers du système digestif comme ceux de la bouche ou de l’estomac. Pour la prévention du cancer, vous devez alors consommer en moyenne cinq fruits et légumes par jour, soit 400 g environ. Cela permettra d’apporter à votre organisme les 20 g minimums de fibres nécessaires à son bon fonctionnement.

Limiter sa consommation en alcool

Après le tabac, l’alcool est classé par l’OMS comme étant la deuxième cause évitable de mortalité par le cancer. Il faut savoir que le vin, la bière, les cocktails et toutes les autres boissons obtenues avec de l’alcool s’attaquent au foie. Cela peut provoquer une cirrhose qui a la possibilité d’évoluer en un cancer.

Aussi, l’alcool peut être responsable des cancers de la bouche, de l’œsophage, du sein, du côlon, du pharynx et même du rectum. En France, la Santé Publique recommande d’en boire au maximum deux verres par jour, pour les femmes, et trois pour les hommes. Néanmoins, en respectant cette recommandation ou en allant en dessous, les risques de cancers augmentent quand même. L’alternative la plus efficace est donc de stopper drastiquement sa consommation régulière d’alcool.