appareil auditive

Le problème relatif à l’audition touche plusieurs personnes homme et femme, jeunes et vieux. Il peut être la conséquence d’une maladie, de l’âge ou d’une malformation de l’appareil d’audit depuis la naissance. Cependant, bon nombre de ces personnes malentendantes n’utilisent pas encore d’aides auditives pour mieux entendre. Parmi les solutions proposées par la science, il y a la prothèse auditive. Elle est disponible en pharmacie sans ordonnance. Néanmoins, il y a des points essentiels à savoir à son propos avant l’usage.

Une prothèse auditive, oui mais pourquoi ?

Avant de répondre à la question : pourquoi utiliser une prothèse auditive, il est nécessaire de bien connaitre ce type de dispositif.

Il s’agit d’un appareil à mettre au niveau de l’oreille. Aussi appelée audioprothèse, la prothèse auditive a comme but de compenser une perte auditive. Elle aide l’organe à mieux percevoir les sons, à les amplifier et à les envoyer en direction du conduit auditif pour atteindre les nerfs auditifs. Ces derniers assureront leur transport jusqu’au cerveau.

Le dispositif est donc une sorte d’appareil assurant la correction et l’amplification des sons afin qu’ils deviennent audibles. Il aide le patient à mieux entendre.

La prothèse auditive est de petite taille. Selon le modèle, elle peut être placée à l’extérieur de l’oreille ou à l’intérieur de son pavillon ou encore de son conduit auditif. Il est possible de l’adapter selon le degré de perte d’audition du patient.

Ainsi, grâce aux appareils auditifs, les personnes malentendantes peuvent reprendre confiance en elles. Elles peuvent participer sans difficulté et sans complexe à des conversations. Il faut noter toutefois que plus l’appareillage est tardif, plus la correction du problème d’audition devient ardue. L’idéal est donc d’aller consulter un professionnel à la moindre doute pour savoir s’il serait indispensable ou pas d’utiliser ce type d’appareil.

Au-delà de l’efficacité, c’est aussi une question de santé et de bien-être. En effet, le souci au  niveau de l’audition non corrigé à temps pourrait dépêcher le déclin cognitif.

prothèse auditive

Quand doit-on utiliser une prothèse auditive ?

Dès que le patient commence à sentir qu’il perde sa capacité à bien entendre, il doit consulter un professionnel en ORL. Ce dernier fera des analyses et décidera si le problème pourrait encore être résolu avec des médicaments ou non. Que la perte soit légère ou totale, il est généralement indispensable de se servir d’une prothèse auditive.

Il faut noter qu’il y a une échelle permettant de faire le mesurage de la perte d’audition chez une personne. Voici quelques indices :

  • sous 20 décibels, l’audition est encore normale ;
  • entre 40 et 70 décibels, la capacité d’audition commence à être réduite mais elle reste encore dans la moyenne ;
  • entre 70 et 90 décibels, il s’agit déjà d’une surdité sévère. Une éventuelle rééducation ou une lecture labiale est nécessaire ;
  • à plus de 90 décibels, la surdité est profonde. Des traitements sérieux sont indispensables.

À partir d’une perte d’audition légère, il faut déjà penser à se servir d’une prothèse auditive. Il faut surtout éviter d’attendre que le cas soit grave.