Peu connue dans nos contrées, la levure de riz rouge, cultivée en Chine depuis des millénaires, est exploitée pour ses bienfaits. Elle améliore la circulation sanguine, en équilibrant le niveau de cholestérol. Aussi, parce qu’elle soulage l’indigestion et est efficace contre le diabète. 

Qu’est-ce que la levure de riz rouge ?

C’est un champignon microscopique, déposé directement sur le riz, où il développera sa fermentation. Sa teinte rouge vient d’un pigment contenu dans celui-ci. Ce n’est donc pas le riz rouge utilisé pour la culture, mais bien le champignon lui-même qui devient rouge en fermentant. Les compléments alimentaires de la levure de riz rouge sont considérés comme un élément médicinal par les Chinois. Cette préparation fait ainsi partie de leur pharmacopée.

Quelles sont les vertus de la levure de riz rouge ?

Riche en minéraux, en vitamine B6 et en fibres, ce supplément nutritionnel a des effets bénéfiques sur le cholestérol, de par son action hypolipémiante. Ce pourquoi, elle s’utilise principalement pour combattre le mauvais cholestérol. Elle favorise également la digestion, parce qu’elle régule la flore intestinale. Elle diminue les lipides contenus dans le sang. De même, elle affecte positivement le taux de sucre, en régulant le niveau de glycémie. 

Comment utiliser la levure de riz rouge ?

Ce champignon est d’abord séché, puis réduit en poudre. Les Asiatiques l’utilisent en premier lieu en tant que produit alimentaire. Elle rehausse le goût des aliments et s’emploie aussi comme colorant. La poudre contenue dans une gélule s’avale pendant les repas. Pour réguler le taux de cholestérol, une dose quotidienne de monacoline K, cette statine présente dans la levure, doit être égale à 10 mg.  Il est rare de trouver un produit pur, il est plutôt couplé avec d’autres plantes, comme l’hibiscus, l’extrait d’artichaut ou l’ail. Par précaution, si vous avez une quelconque pathologie, parlez-en à votre médecin. Tenez compte qu’elle a tendance à interagir avec la prise d’autres médicaments.