sage-femme à domicile

La sage-femme joue un rôle important durant la grossesse, l’accouchement et le suivi postnatal. Sa présence rassure la mère et ses conseils l’aident à mieux remplir son rôle. Se déplacer vers le centre de santé n’est pas toujours nécessaire, ce professionnel peut intervenir à domicile. Ce choix offre de nombreux avantages, faisons le point.

La sage-femme est plus disponible

Les centres de Protection maternelle et infantile (PMI) locaux peuvent affecter une Sage-femme à Nancy pour le suivi à domicile des patientes. Ils proposent ce service aux femmes se trouvant dans leurs circonscriptions.

Comme il s’agit d’une offre de proximité, le professionnel n’effectue pas de longs trajets lorsqu’il visite ses patientes. Elle a la possibilité de mieux planifier ses interventions au cas où la mère n’est pas encore en congé de maternité. Et surtout, elle arrivera rapidement si une situation d’urgence se présente. Les sages-femmes hospitalières ou libérales assurent aussi les interventions à domicile.

La femme enceinte maîtrise son planning. Au lieu de se rendre chez son médecin, elle consacre le temps économisé à son bien-être et celui du bébé.

Un professionnel dévoué et consciencieux

Les sages-femmes suivent un cursus similaire. Elle réalise l’entretien prénatal précoce du 4e mois de grossesse. Toutefois, elle peut intervenir dès le début du processus, prescrire les examens et les tests nécessaires.

Son statut l’autorise à attester l’état de grossesse sur le formulaire de déclaration de grossesse. Sa formation lui permet d’assurer les examens mensuels comme la vérification des différentes constantes (surtout la tension), la palpation utérine, l’interrogatoire ou encore le toucher vaginal si nécessaire.

Elle sera en mesure de déterminer les éventuelles situations à risque durant ses visites. La praticienne encadre également les exercices de préparation à l’accouchement. Enfin, une sage-femme à domicile assure le suivi des traitements prescrits par un gynécologue ou une autre collègue.

La sage-femme effectue la visite postnatale, 6 à 8 semaines après l’accouchement. La rééducation périnatale figure parmi ses attributions.

Faire appel à une sage femme à domicile

La qualité du suivi est meilleure

L’intervenante se focalise sur sa patiente. Elle n’est pas stressée par l’existence d’une longue file d’attente ou des appels incessants provenant d’autres services. La mère profite aussi de ce moment. Se sentant en sécurité dans son cocon familial, elle s’exprime librement.

Ayant une oreille attentive à sa disposition, elle n’hésite pas à aborder tous les sujets qui augmentent son stress. Certes, la sage-femme n’interviendra pas dans sa vie personnelle, mais le fait d’en parler favorise le soulagement. La pertinence de ses conseils sur les démarches administratives constitue un réel plus.

Les visites à domicile permettent de constater la réalité. Parfois, les femmes enceintes assurent encore le ménage ou s’occupent de leur famille à plein temps. Une telle situation aggrave la fatigue. Certaines femmes ont du mal à évoquer leurs soucis particuliers lors d’une consultation à l’hôpital. Entre autres les problèmes de logement ou de transport.

La sage-femme sollicite alors l’intervention d’une travailleuse familiale à domicile ou des intervenants spécialisés pour aider la maman afin qu’elle puisse mieux se focaliser sur sa santé et celle de son bébé.

Un accouchement à domicile est simple et efficace

Un accouchement à domicile offre de nombreux avantages : la femme enceinte bénéficie du soutien sans faille de toute sa famille. Tous les membres ont la possibilité d’apporter leur contribution à cet heureux évènement. L’intervenant arrivera seulement lorsque les contractions sont plus rapprochées, c’est-à-dire quand l’accouchement est proche.

Le travail se déroule dans une bonne ambiance. La future maman est libre d’exprimer ses émotions, sans se soucier du regard des membres de l’équipe médicale.

Le dispositif Prado facilite l’adaptation            

Après l’accouchement, une sage-femme à domicile assure le suivi dans le cadre d’un dispositif Prado. Elle surveille l’évolution du bébé, répond aux différentes questions de la maman. Les situations ne sont jamais identiques, l’accompagnement d’un spécialiste est important. Son intervention apporte un réel plus. Les mères peuvent s’adapter progressivement à leur nouveau rythme.