Chiot 

Un chiot représente une petite boule d’énergie qui veut passer toute sa journée à jouer. De ce fait, il a besoin d’un régime alimentaire solide et adapté. Ceci afin de lui apporter toutes les calories qui lui sont nécessaires au quotidien. Une bonne alimentation permet aussi bien évidemment au chiot de grandir dans de bonnes conditions et de développer son cerveau. Notez cependant que l’alimentation d’un chiot demeure assez délicate. Ainsi, voici tout ce qu’il faut savoir si vous souhaitez nourrir votre petit chien comme il faut.

Le chiot doit pouvoir profiter d’une alimentation riche

Lorsqu’il est sevré, le chiot peut commencer à manger des croquettes. Référez-vous à un comparatif croquette chien afin de connaître la nourriture idéale pour votre boule de poils. L’essentiel reste de trouver de la nourriture en mesure de combler ses besoins en nutriments et en minéraux. Ce n’est qu’ainsi que le chiot peut profiter d’une bonne croissance physique et cérébrale.

La nourriture pour petit chien doit être riche en :

  • Calories. Cela est indispensable pour récupérer des dépenses énergétiques dans la journée.
  • Protéines. Celles-ci assurent le développement des muscles et des organes du chiot.
  • Minéraux essentiels, dont notamment le calcium et le phosphore. Ces derniers participent au renforcement des os et des articulations du petit chien ainsi qu’au renforcement des défenses immunitaires de l’animal.

Tâchez de choisir des croquettes de petite taille tout spécialement destinées aux chiots.

Les aliments à éviter pour un chiot

La santé d’un petit chien est délicate. Si bien qu’il convient de toujours faire attention à ce que l’on met dans sa gamelle. Justement, évitez de donner l’un des aliments suivants à votre chiot :

  • Viande crue ;
  • Raisins ;
  • Avocat ;
  • Sel ;
  • Oignon et ail ;
  • Chocolat.

Ces aliments risquent d’entraîner des troubles digestifs ainsi que la perte de qualité du poil du chiot.

Par ailleurs, certains spécialistes recommandent même de limiter, voire d’éliminer les glucides du régime d’un chien. Pour cause, il s’avérerait que cet animal a du mal à digérer les aliments sources de glucides.

nourriture chiot

Quelle quantité de nourriture donner à un chiot ?

En principe, la ration alimentaire diffère d’un chiot à un autre. On estime à peu près chaque assiette en fonction de l’âge de l’animal, de son poids ainsi que de sa race. L’emballage des croquettes ou la boîte du pâté de chien doivent généralement indiquer les quantités à servir. Quoi qu’il en soit, il vous incombe de nourrir le petit chien à raison de :

  • 4 à 6 fois/jour à 2 mois. Le fractionnement des repas permet de faciliter la digestion de votre chiot.
  • 4 repas/jour entre 2 et 4 mois.
  • 2 ou 3 repas/jour entre 4 et 6 mois.
  • 2 fois/jour après 6 mois.

Pensez à établir un horaire précis pour les repas afin d’adapter le système digestif du chiot. Notez ensuite qu’il est recommandé de laisser la gamelle vide après les heures de repas. Ceci pour éviter le grignotage et la suralimentation. En revanche, veillez à ce que la gamelle d’eau soit toujours pleine.

Où est-ce que votre petit chien doit manger ?

Afin qu’il puisse apprécier tranquillement son repas, éloignez le chiot de toute source de distraction. En effet, comme il est très facile de distraire un petit chien, celui-ci risque d’en oublier de manger pour mieux se concentrer sur ce qui a attiré son attention.

Placez ainsi sa gamelle dans un coin calme de la maison où il pourra manger sans être dérangé. Et si vous avez plusieurs petits chiens, mieux vaut que les gamelles de chacun soient éloignées. Ceci, dans l’optique d’éviter les bagarres.

Enfin, privilégiez particulièrement une pièce avec un sol en carrelage, facile à entretenir. Autrement, placez un tapis d’alimentation sous le bol de nourriture de l’animal.

Donner à manger au chiot : quelques bonnes pratiques à retenir

Un chiot peut commencer à manger des aliments solides à environ 4 semaines. Vous pouvez alors lui donner des croquettes que vous aurez mélangées avec de l’eau afin de les ramollir.

Le chiot doit avoir une alimentation variée afin de tirer profit des vertus de chaque aliment. Cependant, si vous envisagez un changement de régime, vous devez procéder à une transition alimentaire progressive pendant environ une semaine. Cette précaution permet d’éviter les problèmes digestifs chez l’animal.

Pour réaliser la transition, il va falloir incorporer petit à petit le nouvel aliment dans le repas habituel du chiot. Cela vaut tout aussi bien pour une transition d’un régime alimentaire solide vers des repas liquides ou encore le changement de marque de l’aliment.

Enfin, sachez que les aliments solides se conservent dans des contenants hermétiques. Quant aux aliments liquides, conservez-les au réfrigérateur après ouverture, et réchauffez-les puis servez à température ambiante au moment du repas du chiot.

Grâce à ces conseils d’alimentation, permettez à votre petit chien de bien grandir et bien s’épanouir.